Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:26

Pourquoi l'humiliation est-elle devenue une sorte de "méthode pédagogique" à l'école française ? Quelque chose m'échappe... On n'apprend et ne progresse jamais mieux qu'en se sentant compétent, capable, libre de réussir du premier coup ce qu'on vise ou de devoir réessayer, quasi personne ne le contredira, bien souvent chacun l'a expérimenté. Et pourtant, l'école française s'entête, signe et resigne bien souvent pour faire le contraire... Vais donc faire quelques articles de pensées péarses, juste comme ça, avec du simple bon sens élémentaire, sans avoir lu des tripotées de bouquins de référence, sans avoir besoin d'en appeler à des raisonnements supérieurs, éminents, un peu inaccessibles à mon cerveau pour tout dire (libre à chacun de penser que c'est par choix, par goût, par incapacité, et/ou même de jouer à psychanalyser le bidule... c'est ainsi, voilà). 

 

 

Ne jamais mélanger les âges

 

Hier, suite à une visite amicale, nous avons eu le plaisir de constater, une fois encore, combien les enfants instruits en famille savent sortir des schémas relationnels artificiels que l'école essaient de nous imposer comme des vérités naturelles. 

Des enfants de tous les âges jouent ensemble, sans complexe, sans référence à l'âge. Un binôme de jeu entre un 8 ans et un 4 ans ou un 12 ans ne dérange personne, et personne (encore moins les enfants) ne se pose la question. D'ailleurs, on repère souvent très vite un enfant sco déjà bien intoxiqué par le système quand on débarque dans un parc public : il demande son âge en même temps que son prénom à un nouveau camarade.

Quel rapport avec l'école ?

 

Systématiquement, dans tous les établissements, j'ai croisé comme punition d'envoyer "chez les petits" (on envoie un CM1 chez les CE1 ou CP, on envoie un GS chez les PS, etc., ça se pratique dès le plus jeune âge). Ou alors on "traite", on rabaisse un enfant en lui disant qu'il a un niveau scolaire inférieur. Qu'est-ce à dire ? Qu'il est humiliant, dégradant, honteux, d'être dans la classe et/ou d'avoir un niveau de CP ? Vachement valorisant pour les enfants de CP... Imaginez un peu que dans votre quartier, aller chez vous, vous fréquenter, soit une menace, un truc qu'on utilise comme une punition ou comme humiliation, avec comme seul critère d'avoir des diplômes plus "élevés" que les vôtres... Je pense que vous saisissez bien où serait le problème (où il est peut-être, je connais malheureusement bien des adultes, surtout en France, qui jugent de la valeur d'un humain à son niveau d'études).  

En quoi est-ce différent à l'école ? En plus, en quoi est-ce intéressant sur le plan pédagogique et/ou éducatif ? On fait croire à l'un que c'est humiliant d'être avec des plus jeunes (en quoi ? Pourquoi ? Personne ne l'expliquera jamais puisque ça ne tient pas debout... faut juste gober tel quel, ce qui marche très bien), on sous-entend aux autres que c'est méprisable d'avoir leur âge et leur niveau scolaire. Wouah ! ça c'est de l'intelligence éducative ! 

 

J'ai parfois entendu que c'est motivant. En quoi ? Si on vous dit que le point d'évolution, de progrès où vous en êtes est méprisable, nul, et qu'à chaque fois que vous avancez, on vous redis la même chose, ça vous donne envie de progresser encore ? Ca donne de l'intérêt à ce que vous faites, à votre travail, à vos efforts ? Hum... j'en doute. 

 

Et après, on ira pleurer que le monde se barre ne biais...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine 07/08/2012 14:36


Je ne pense pas que ce soit une question de lieu mais de personnes (et sans rapport avec leur âge !!!) et de volonté. Nous sommes une équipe stable, nous avons le même point de vue sur plein de
choses et la directrice fait très bien son boulot d'animation de l'équipe ...

Nadine 26/07/2012 19:49


Dans mon école, quand un enfant nous exaspère vraiment (au niveau comportement, pas travail !!!), on l'expédie dans la classe voisine une dizaine de minutes ... cette classe peut être de niveau
inférieur ou supérieur, aucune importance, ça permet simplement de calmer tout le monde et de repartir sur de bonnes bases (forcément, les élèves de CM2 iront toujours dans un  niveau
inférieur et les petits dans un niveau supérieur !!!)


En outre chez nous, le Téléthon réunit toutes les classes par petits groupes de tous âges pour des ateliers sport, cuisine et arts plastiques (oui, ce n'est qu'une fois par an !). Un bal folk
réunit aussi tous les élèves autour des mêmes danses. Nous ne sommes pas une école modèle ou d'application, juste ordinaire ...


Il y a des tas décoles où les élèves de CM viennent régulièrement faire la lecture d'albums aux petits et où les petits invitent les grands à déguster les crêpes ou gâteaux qu'ils ont faits
en classe ...


 

Plouf_le_loup 07/08/2012 08:09



Bah écoute, chaque fois que je lis ce dont tu parles à propos de l'organisation des écoles, j'ai la nette impression qu'on ne vit pas dans le même pays...


 


Là où j'ai vécu en région parisienne, puis en Normandie, je n'ai jamais rien vu de ce genre. JAMAIS.


(en revanche, je veux bien croire que ça existe, hein, je ne voulais aps dire que je ne te crois pas ;) j'ai même une amie qui vit dans un bled où ça se passe effectivement comme ça ! mais je
crois que globalement, c'est l'exception...)



Zazimuth 20/07/2012 20:40


Je suis absolument d'accord contre le principe d'humiliation qui n'a jamais rien fait avancer. La seule relation correcte à mon goût ne peut être basée que sur le respect (et la justice) et les
enfants ne s'y trompent pas. On n'obtient du respect en retour que si on respecte (même si on est "l'adulte"), ça me semble logique.

la belle bleue 20/07/2012 15:19


Je ne sais pas si la petite voisine est bien placée pour être résistante à l'école, sa mère est insitutrice... Et ma fille, qui a bien joué et était contente de son après-midi, m'a dit qu'elles
ont joué... à l'école ! ;-)


 

Mamikiki 20/07/2012 11:15


Et je me souviens bien que dans ta scolarité, les instits et profs te disaient toujours que tu étais nulle, le pire étant en seconde quand ils annonçaient à toute la classe que vous étiez
tellement nuls que vous n'auriez jamais votre bac..........


Il n'y a qu'au lycée des "Petits Champs" que cela a profondément changé, avec des profs qui prenaient les ados pour des adultes capables de raisonnement et de DONNER des vrais cours aux élèves,
jeveux dire par là que c'étaient les profs qui travaillaient et cela a tout changé.

Plouf_le_loup 20/07/2012 15:14



ah oui !! Je me souviens aussi de tout ça ! Et cette charmante sorcière qui nous appelait ordinairement les buses... c'est sûr que quand on a 11 ans, ça aide à prendre confiance en soi!



Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n