Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:34

 

Il y a quelques jours, une copinaute m'a parlé de ce qui lui semblait être mon "amour inconditionnel", en plus c'était pour se comparer défavorablement. Ca m'a bien blamée (comme on dit chez Léonard ! pour les non-lecteur de ce génial génie : y'a pas de faute d'orthographe, ça vient de l'onomatopée blam ! qui signifie en gros pan dans les dents),voire perturbée, alors j'ai percuté que probablement, quelque chose passait mal, et que j'avais pas envoyé les messages dans les bons tuyaux. Aaaaah ! Difficile de faire d'un blog un reflet sincère...

 

Dans la réalité, je suis loin de l'amour inconditionnel, si tant est qu'il existe ; à certaines périodes, je suis même loin de l'amour tout court. Je sais de quoi je parle, j'en traverse une. Et chaque fois, ces périodes sont plus longues, et il est plus difficile d'en sortir... Parce que oui, parfois, ça demande des efforts d'essayer d'aimer encore, même son enfant. Au bout de 11 ans d'agressions quotidiennes (oui dès sa naissance, puisque ses 6-8h de hurlements quotidiens dès la maternité, je les ai aussi rapidement vécus comme des agressions, à tort mais on ne contrôle pas vraiment l'usure des nerfs), oui, l'amour se fane. Ce qui tient debout, le moteur qui reste (une chance que la relation filiale, comme les avions, en ait plusieurs !), c'est le sentiment profond d'injustice de cette désertion de l'amour pour son propre enfant, c'est un peu de compassion pour lui, c'est le sens du devoir. Mais se trouer le cul à longueur d'années en encaissant les réflexions alentour en plus, faire tout son possible pour lui en mettant de côté, par la force des choses, le reste et les autres(les projets, la vie sociale, mais aussi et surtout les filles, le couple, et soi-même), et n'avoir en retour que peu de progrès, c'est déjà dur, mais quand s'ajoutent à ça des insultes, les vacheries, l'opposition continuelle, la contradiction systématique de principe pour absolument tout jusqu'au moindre détail (même le temps qu'il fait ! même ce qui semble impossible à contredire tant c'est dérisoire), la communication biaisée, parfois la violence physique qui  ne prévient pas ; tout ça érode gravement l'amour.

 

Parfois on me plaint d'avoir un enfant autiste. Mais l'autisme de haut niveau, en soi, honnêtement, c'est que dalle. Ca peut faire surgir quelques inquiétudes pour l'avenir de son enfant, ça peut agacer un peu, isoler un peu aussi, frustrer parce qu'il empêche certaines activités et entrave une vraie communication, mais vraiment dans le fond, dans notre cas, ça ne me dérange pas plus que ça. L'agressivité continuelle et l'opposition systématique, en revanche... Puis alors ça va pas s'arranger dans les prochaines semaines, vu que le médicament qui bloque son hypophyse (pour contrer la puberté précoce, qui joue +++ sur l'agressivité)n'est plus et ne sera plus fabriqué jusqu'en janvier minimum, paf comme ça d'un coup, le fabriquant a arrêté sans crier gare ! Et vu que SuperKrapou est désormais phobique des piqûres (et qu'on n'a pas envie de le shooter assez pour pouvoir le piquer, vu que ça pourrait avoir des conséquences neurologiques imprévisibles),ben on n'a aucune solution de repli sinon l'arrêt soudain du traitement (et donc un effet rebond d'abord, avant de reprendre le rythme d'agressions précédent, déjà insoutenable. Bref !).

 

L'amour inconditionnel et permanent n'existe pas. Je suis convaincue que ceux qui y croient de bonne foi (je ne parle pas pour ceux qui se mentent à eux-mêmes)n'ont tout simplement pas rencontré les conditions défavorables de LEUR amour (et là c'est chacun les siennes, pas d ecomparaison possible).Moi je les ai croisées, et je les ai même en permanence à la maison. Alors non, certains jours je n'aime plus, et je n'ai même plus envie d'aimer. C'est très moche, culpabilisant, tout ce qu'on voudra, mais c'est aussi sincère, c'est comme ça. Même si, évidemment, je n'irai pas le lui dire. On apprend à faire avec...

 

Et puis voilà, faut arrêter de se mentir et de laisser circuler des conneries moralisantes sur l'amour inconditionnel qu'on aurait pour ses enfants quelle que soient les circonstances, sinon on serait un monstre. Ne pas aimer en permanence, ne pas aimer celui qui fait tout pour se rendre détestable, ne pas aimer être transformer en paillasson ne fait de personne un monstre ! C'est juste humain, basiquement humain.

 

mots-clés : cogitations, SuperKrapou, intime

 

Commentaires

Je te fais des gros poutous ma Plouf parce que c'est tellement pas facile tout ça!

Commentaire n°1 posté par Flav le 16/10/2010 à 12h54

 

Merci Flav =^.^= C'(est probablement moins dur qu'il n'y paraît, et puis chacun a ses difficultés, mais c'est clair que quand on fait un petit, c'est pas pour ça qu'on signe !

Réponse de Plouf_le_loup le 17/10/2010 à 16h51

 

Oui c'est humain, normal, et pas du tout dans le discours de l'amour maternel.... qui n'est absolument pas automatique.

J'ai croisé une louloutte qui même au 3ème gamin ne sait pas ce que cela veut dire, aimer son gosse. Normal, mais pas dans le discours

On s'en fout, si on était tous des standarts stéréotypé, qu'est ce qu'on se ferai Ch*** ici bas.

Bises et tient bon

Commentaire n°2 posté par Catherine le 16/10/2010 à 12h54

 

Ah oui ! Vive la diversité ! mais ça, ça ne plaît pas à notre société...

Cela dit, au départ, je les aime, mes mouflets, mais celui-là, bon sang, ça se fait pas tout seul tous les jours !!

Réponse de Plouf_le_loup le 17/10/2010 à 16h53

Très beau texte, je trouve vraiment ce texte magnifique de justesse et dévraivant très bien les sentiments d'une mère envers son enfant. Il faut arrêter les niaiseries, c'est DUR, TRES DUR.

Je connais une mère qui a sombré dans la dépression comme on dit, elle n'en pouvait plus de sa fille, agressive aussi, je ne sais plus quelle maldie génétique elle avait. Je me souviens que je ne la supportais pas plus d'1 heure cette enfant, c'est pour dire...Je crois qu'elle l'auait tué si elle vait pu, elle ne comprenait pas pourquoi elle avait mis au monde cet être qui ne faisait que lui pourrir la vie. Et qui ne saurait jamais se débrouiller seule.

 

On en mesure pas la chance d'avoir des enfants "normaux".

Enfin........................................................

Commentaire n°3 posté par Emmanuelle le 16/10/2010 à 14h03

 

Maladie de Gilles de la Tourette ? C'est très dur ça... On s'est demandé un temps si SuperKrapou n'en souffrait pas (vu que c'est parfois couplé avec l'autisme de haut niveau), mais vu que c'est quasi impossible de trouver des spécialistes dignes de ce nom, on n'a jamais exploré plus avant cette piste. Mais comme avec l'âge (et quelques séances de biokinergie il y a 7 ans), les tics corporels et vocaux sont presque tous passés, je pense que le comportement du SuperKrapou est intentionnel, et non lié à un tic verbal. Mais dans le fond, je n'en sais rien...

 

Sinon, oui, c'est clair que c'est bon d'avoir des enfants normaux, ou avec une petite différence pas bien envahissante =^.^= J'ai aussi ce modèle-là ! =^.^= Et quand on se frotte (et pique) ailleurs, on la mesure, sa chance !

Réponse de Plouf_le_loup le 17/10/2010 à 17h00

 

Ils artrêtent le médicament comme ça et il n'y a ni stock ni "ersatz" pour le remplacer ?!!! Mais c'est n'importe quoi ! Je ne sais que dire de plus mais je pense à toi très fort...

Commentaire n°4 posté par zazimuth le 16/10/2010 à 14h24

 

merci =^.^=

Oui, ils arrêtent soudainement. Il faut dire qu'en France (toujours à la traîne pour beaucoup de choses... surtout au plan médical !), contrairement à dans les pays anglosaxons, il n'est indiqué que pour les stérilités féminines, pas pour la puberté précoce masculine. Donc ils ont pu se dire que les patientes pouvaient s'en passer quelques mois...

Réponse de Plouf_le_loup le 17/10/2010 à 17h02

 

"Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel." Cocteau.

J'aime mes trois enfants MAIS parfois cet amour est mis à rude épreuve avec mon 3ème fils. Lui, qui a fait ses nuits à 3 ans, qui nous a empêchés d'avoir une vie sociale à cause de ses crises en public, lui, pour qui j'ai arrêté de travailler pour l'instruire à la maison etc... et lui toujours, qui refuse mes calins, mes bisous avec un air dégouté, qui m'a dit récemment "tu n'est pas une mère pour moi!" (parmi d'autres phrases toutes aussi charmantes!)... Alors, oui je l'aime autant que ses frères. J'aimerais juste qu'il me donne un peu d'amour aussi en retour...

Bon courage...

Commentaire n°5 posté par flo50 le 17/10/2010 à 16h25

 

Rien à ajouter, c'est tout à fait ça, en plus concis. Merci !

(enfin chez moi, ça m'a quand même bien usée à la longue... et puis bon, chez nous c'est dans l'ordre inverse, il y a 2 plus jeunes deriière, dont une qui commence tout juste à faire ses nuits, à 3 ans justement, et qui présente aussi pas mal de petite troubles, évidemment pas ausi marqués, mais pas facile à gérer pour autant...)

Réponse de Plouf_le_loup le 17/10/2010 à 17h04

Mais ça va reprendre après ou il va vous falloir trouver un autre traitement ?

Commentaire n°6 posté par zazimuth le 17/10/2010 à 17h39

 

Ton texte et les commentaires sont touchants et je n'ai pas pu laissé un petit mot tout de suite tant tes propos m'ont interpelée.

Ils montrent à quel point tout le temps on est coincé par une "norme" qui à la longue nous englue.

Je ne sais pas ce que c'est que d'avoir un enfant qui ne me renvoie pas l'amour que je lui témoigne. Il a donc fallu que je "m'imagine" tes attentes vis à vis de ton fils. Moi, mon fils marche à "l'affect" (le contraire du tien peut-être!) mais je ressens toujours une sorte de frustration à ne pas pouvoir avoir une "vraie" conversation avec lui! Peut-être qu'il gardera toute sa vie un langage très "informatif" et forcément ça limite l'échange!

Après trois filles, je me disais que j'allais savoir comment fonctionnait un petit garçon, établir une autre dimension dans la communication et puis patatra... J'en ai un qui s'empêtre dans ses mots, qui doit déjà faire un travail énorme pour nommer son quotidien alors pour savoir ce qui se passe dans sa tête ou dans son coeur, pas toujours évident...

Chacun est en droit d'attendre un peu d'amour en échange, c'est humain sinon c'est comme si on n'existait pas. Et même de la part de ses enfants! Mais ton fils est "différent" comme le mien et il on est contraintes de s'interroger: est-ce que lui nous aime, est-ce que j'ai de l'importance pour lui, est-ce qu'au moins, il attend quelque chose de moi?

Je ne sais pas ce qu'est l'amour inconditionnel. Peut-être que je le pratique parfois et puis j'oublie d'autre fois que ça peut exister!

J'aime beaucoup la phrase de Cocteau dans un précédent commentaire. C'est tellement ça! Je crois qu'il ne faut pas trop se culpabiliser de sentiments contradictoires ou d'un désamour (temporaire ou pas).

Superkrapou est-il capable de manifester de l'affection ou est-il toujours dans l'opposition ?

ValérieJ

Commentaire n°7 posté par LaMaman le 17/10/2010 à 21h51


Je n'ai pas d'enfant, que pourrais-je dire ? Sinon que je vois à longueur de journée des mamans avec leurs enfants et que les comportements sont très différents. Mais de là à tirer des conclusions ... j'ai appris à me méfier des apparences !

Commentaire n°8 posté par Nadine le 18/10/2010 à 07h22


On fait d'abord le deuil de l'enfant parfait, puis le deuil de l'enfant imparfait mais dont les imperfections nous émeuvent, nous charment, et enfin on fait le deuil de l'enfant imparfait qu'on est capable d'aimer sous n'importe quel ciel d'orage !

Je serais capable de tuer en entendant quelqu'un me servir :" On a les enfants qu'on mérite." ...

Merci à mes enfants d'être souvent chiants, cela me permet de souvent  les envoyer chier sans scrupules ... 

Commentaire n°9 posté par mère à la noix le 18/10/2010 à 10h57

 

ah oui ! le fameux "on a les enfants qu'on mérite"... personne ne me l'a jamais servi tel quel, même si quand SuperKrapou était petit, c'était évident pour beaucoup... Forcément, un enfant étant totalement vierge en naissant, si y'a un bug, c'est forcément la faute aux parents... papa Freud a de beaux restes, décomposés et puants, mais bon...

Réponse de Plouf_le_loup le 20/10/2010 à 17h17


Ma petite nièce que j'aime, pas facile tout ça.......et toi en plus, tu as Superkrakou qui déborde d'énergie dans tous les sens, une énergie que nous Terriens RAZ des PAQUERETTES, sans imagination, on a du mal à comprendre......Il m'est arrivé de me dire " j'aimerais être dans sa petite tête quelques heures..." Le peu que l'on a été seul avec lui, il nous a fait comprendre une souffrance....Tu fais, vous faites comme vous pouvez, au mieux, on le sait.....Alors surtout ne culpalisez pas, ce n'est pas facile....Du côté mamie, par moment il a été très très difficle de gérer notre petite fille Chouchou, des crises de nerfs terribles la nuit et le jour .... On a essayé de comprendre, on n'a pas compris alors on a essayé de gérer au mieux. Une fois, c'était tellement terrible !!!  je l'ai poussé un peu sur le lit pour la langer, elle s'est arrêtée net d'un coup et elle m'a dit du haut de ces 2 ans avec un air tellement malheureux " Mamie, pourquoi, tu m'as poussée comme ça ? " Je m'en suis voulue à mort !!!!!! et ça me reste dans la tête....J'ai dit " plus jamais.." C'est facile à dire quand c'est ponctuel. Vous, vous devez gérer ce genre de situation tte l'année...alors, ne vous en voulez pas si la patience, l'amour n'est pas toujours au rendez-vous, on n'est pas parfait comme dans les livres pavés de bonnes intentions. Doudoune et Canard pensent beucoup à vous, on sait que c'est très très TRES difficle ( ce mot n'est pas assez fort ) Milles bisous,  on vous envoit des ondes posistives dans tte votre maisonnée......

Commentaire n°10 posté par Doudoune le 18/10/2010 à 17h55


"je ne t'aime plus tout le temps, je ne t'aime plus comme avant...." 

c'est m

Manu Chao qui chantait ça....

Commentaire n°11 posté par valérie le 19/10/2010 à 12h16

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Nombril
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n