Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 22:06

livre_2010_09_expert_femme_monstre.JPGIl y a bien un an que j'avais envie de lire un livre de Jacques Expert, suite à des critiques très emballées de libraires. Mais je n'en trouvais jamais en biblio, et puis monsieur Plouf est, un jour de la semaine dernière, rentré de courses avec ce livre... C'est rare qu'on achète un livre, mais je ne regrette pas un instant !

 

Il y a 16 ans, la narratrice, alors âgée de 22 ans, a épousé le monstre qui aujourd'hui se voit jugé pour un crime épouvantable et atroce. Le livre commence par son arrestation, et elle va ensuite nous retracer à la fois le procès et leur histoire, de couple puis de famille, puisqu'ils vont avoir 2 enfants. Rien ou presque ne nous sera épargné de leur intimité trash et grossière, indispensable. Entre les démanagements, les altercations, la grave obsession sexuelle perverse de son époux, etc., pas un soupçon ne semble poindre malgré l'énormité des ignominies petites et grandes... à moins que...

 

Jacques Expert construit ici un personnage de narratrice incroyable, cohérent, crédible, d'une humanité criante et révoltante. On est d'abord "de son côté", puis plus du tout, et on se demande si, etc. On la pense naïve, stupide, puis... On se dit qu'elle ne savait pas, forcément, mais... On a un peu pitié de ce qu'elle a subi, mais finalement... et ainsi pour tout, le doute s'intalle, s'insinue, sournois et discret d'abord, ferme et clair ensuite. L'image de couverture du livre, avec cette jolie poupée inquiétante, est particulièrement bien choisie. C'est exactement ça : inquiétant. Pourtant, pas de suspens haletant, pas d'enquête, rien qu'un récit, un simple récit, au rythme uniforme, même pas angoissant. Juste glaçant. Les méandres psychologiques d'une femme de monstre, pas épouse de cet homme-là par hasard, en définitive. Mais méandres psy sans analyse de comptoir, sans prise de tête blablateuse, juste le récit brut, par elle-même. Stupéfiant ! D'une crédibilité sidérante, cette femme on la voit, elle existe, à n'en pas douter ! Et cette crédibilité nous interroge forcément, aussi, nous, parce que cette femme à la fois bien-sous-tout-rapport, abjecte, ignoble, égocentrique, mysogine, raciste et cynique (et j'en passe !), on la comprend aussi parfois dans sa lâcheté, avec ses bassesses et ses perversités, son humanité finalement ; et puis cette espèce de course à la manipulation, son souci des convenances sociales et des apparences, la fascination pour le "mal" et malgré tout une forme de rejet de l'horreur par aveuglement ; et bien malin qui pourrait dire comment il/elle se comporterait dans une telle situation sans l'avoir vécue "pour de vrai"...

 

Bref : un livre épatant, il y a très très longtemps que je n'avais pas lu quelque chose de cette qualité, bien écrit, fluide, sans pathos excessif, sans aucun temps mort mais aussi sans action , avec un personnage principal d'une vérité terrible qu'on voit évoluer dans son récit, un sujet original, une concision chirurgicale. Vraiment un excellentissime roman !!

 

_________.-°¨°-.__________

 

J'ai été tellement absorbée par l'histoire et le récit est si fluide que je n'ai pas relevé de passages saillants... Alors juste un extrait court pris vers le début (p.70), pour donner une idée :

 

Je savais bien que ce n'était pas vrai. Simon s'était longuement absenté en ce milieu d'après-midi. J'aurais aussi pu dire au juge que nous ne faisions plus l'amour depuis longtemps. Que j'avais bien remarqué les petites traînées de sang quand il m'avait donné sa chemise canadienne à laver. Mais que ce n'était pas le jour de la couleur, et que j'avais laissé la chemise au fond du panier.

 

_________.-°¨°-.__________

La Femme du monstre, Jacques Expert, 2007, 219 pages

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Emmanuelle 24/08/2011 19:55



Je viens juste de finir ce livre, que j'avais mis dans ma liste suite au post que tu en avais fait.


J'ai été trés déçu par l'ériture, très faiblarde, très journalistique et peu littéraire. Immense sujet, traité trop légérement à mon goût.Ca sonne faux.


Certes l'héroïne est crédible, enfin quand elle avait 20 ans oui, après on se dit que rester si conne, c'est qu'elle réfléchit peu à la vie. Elle st juste glaçante cetet femme (pas perverse comme
la femme de Michel Fourniret, elle ne participe pas aux horreurs de son mari), mais enfin, elle laisse faire, mais tout ça est dit tellemment platement. Bien sûr c'est son récit à elle, et elle
est bien plate justement, mais quelque chose cloche dans ce récit, j'ai eu uen forte impression de malaise. J'ai trouvé ça épouvanatable!


Et je ne suis pas du tout d'accord avec ta phrase, Plouf, qui dit " et bien malin qui pourrait dire comment il/elle se comporterait dans une telle situation sans l'avoir vécue "pour de vrai". Oh
si, je pense que beaucoup de personnes sauraient.


Un livre sur un monstre, qui sonne  juste, c'est celui de Natascha Kampsuch "3096 jours". Magnifique de description du quotidien (elle s'est fait aider pour l'écriture N Kampusch),
d'analyse. Je l'ai vu à la télévision chez Ruquier, Zemmour et Naulleau avaient d'ailleurs dit beaucoup de bien du livre, et elle était sublime tout simplement).


Quant à lire un livre, un vrai, rien ne vaut "Les disparus " de Daniel Mendelsohn. Pas facile d'accés certes, pas possible à lire entre deux trains, mais une telle merveille d'écriture,
d'intelligence, je n'en avais pas lu depuis des années. Ca, c'est un livre excellentissime.


 



Plouf_le_loup 24/08/2011 20:57



Ah comme quoi c'est vraiment une question de goût de chacun. J'ai justement apprécié ce côté "plat", que je trouve plus froid et indifférent que plat, qui m'a glacée plus qu'autre chose.
Peut-être parce que c'est aussi proche de certaines de mes façons de fonctionner parfois, donc je sais combien c'est possible...


 


Quant à savoir ce qu'on ferait dans telle ou telle situation... bah idem : chacune son avis. Je continue à penser ce que j'en avais dit. Trop facile de prétendre savoir d'avance. L'Occupation l'a
largement montré...


 


Je note les références de bouquins, merci =^.^=



dorsi 20/09/2010 15:45



il fait froid ds le dos ce livre. On plaint toujours la femme d'un tueur, ou violeur en se disant la pauvre etc , on la plaint peut être à tort ? 



Plouf_le_loup 20/09/2010 19:12



ah les autres je ne sais pas, mais celle-là est assez gratinée !!! (cela dit, ça n'empêche pas de la plaindre...) Et je préfère continuer à penser que c'est juste un roman... Autruche, quand tu
nous tiens ! lol



zazimuth 12/09/2010 11:00



Je pense que ce n'est pas une lecture pour moi...



Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n