Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 09:25
livre_2010_08_Orsenna_chevaliers_subjonctif.JPGAprès La Grammaire est une chanson douce (que je n'ai toujours pas fait lire à MissPapillon...), je me suis plongée dans la suite : Les Chevaliers du subjonctif... On retrouve Jeanne et Thomas, toujours dans l'univers des mots, et d'autres personnages, l'inspectrice Jargonos, et cette fois deux anciens jockeys qui aideront Jeanne à comprendre ce qui se passe avec les révoltés de l'île du subjonctif. 
L'histoire générale, une fois encore, n'a pas un intérêt phénoménal à mon goût. En revanche, les trouvailles poétiques appliquées à la grammaire sont un vrai délice en plus d'être vraiment pertinentes !
A part ça, l'âge de Jeanne n'est absolument pas crédible, alors dans la mesure où rien dans ce livre ne l'est puisqu'on est vraiment dans l'imaginaire, en quoi est-ce important ? Ben je trouve que dans la mesure où, justement, on est dans le rêve poétique, donner un âge à cette jeune fille était inutile, voire nuisible, surtout qu'Erik Orsenna ne se rend manifestement pas compte du développement réel d'une enfant de 12 ans...

 

____________.-*^*-.______________

Quelques extraits....

page 46 : Qu'est-ce qu'un bateau ? Un être libre. [...] Le bateau est forcément un ennemi des dictateurs qui détestent les libertés, toutes les libertés.

page 48 : [...] on se lasse de n'avoir pour horizon que le cul d'un peloton. Sans parler du parfum. On n'a pas idée comme ça pète, dix chevaux dans l'effort.

page 54 : - C'est drôle : pour savoir "où", on répond" quand". - Tu as raison. Peut-être que, dans l'air, le temps et l'espace se marient.

page 59 : Ces moteurs sont des verbes, tous les verbes possibles et imaginables. On ne t'a jamais appris que ce sont les verbes qui font avancer la phrase, qui lui donnent vie et mouvement ? "Jeanne un garçon blond." Rien ne se passe. "Jeanne drague un garçon blond." Tout commence.

page 61 : Je me suis mis à réfléchir tout haut. C'est une méthode que je recommande. Je l'utilise souvent. Les pensées qui restent emprisonnées dans le cerveau manquent d'air. Celles qu'on fait passer dans la bouche et jette dans l'air respirent mieux, forcément, et gagnent en clarté.

page 88 : - Allons, allons, Madame, tout le monde sait que vous êtes immortelle. - Immortelle ne veut pas dire éternelle, Jeanne.

page 91 : Je venais de faire connaissance avec une des lois régissant l'espèce humaine, dite "loi de la double crêpe" : plus quelqu'un écrase ceux qui sont au-dessous de lui, plus il s'écrase devant ceux du dessus.

page 119 : Ce, c'est la vie Jeanne : plus on comprend, moins on comprend; plus on sait, moins on sait.

page 162 : Les yeux d'un aveugle ne sont pas prisonniers du monde puisqu'ils ne le voient pas. Alors il voit tous les autres mondes possibles.

____________.-*^*-.______________
 Les Chevaliers du Subjonctif, Erik Orsenna, Stock, 2004, 182 pages
mots-clés : matos pédago

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article

commentaires

lysalys 27/08/2010 15:32



Quoique tout de même quelques unes que j'adore aussi... La dernière, p 88, p61, p46. C'est pô que j'aime pas les autres, mais elles me parlent moins. :)



Plouf_le_loup 28/08/2010 09:12



Comme quoi c'est un livre assez riche pour plaire de diverses manières...



lysalys 27/08/2010 15:29



Amusant : mêmes remarques que toi, mais je n'aurais pas choisi les mêmes extraits. ;)



Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n