Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 17:54

 

S'il y a bien une expression que je n'aimais pas pendant longtemps, c'est celle-là : positiver ! Outre qu'en français ça ne veut pas dire grand chose, l'idée même, ou plutôt disons la façon dont elle était manipulée socialement et véhiculée par notre société anthropophage (manipulation que je n'ai pas tout de suite perçue, parfaitement endoctrinée que j'étais, même lors de la fameuse pub pour Carrouf), me rendait jusqu'au mot insupportable. Et puis doucement, je me suis affranchie de ces galvaudages... Pour me rendre compte que positiver, finalement, n'est peut-être rien d'autre que savoir profiter, voir le bon en chaque chose, aimer vivre. La clé d'une certaine satisfaction existentielle en quelque sorte.

 

Pourquoi j'y pense aujourd'hui ?

 

Parce que depuis quelque jours, je me disais que j'allais faire un article du genre "où avons-nous mis notre bonne humeur ? la douceur de vivre ? la capacité de profiter de chaque moment ? De ne pas se laisser grignoter par le négatif ?".

Pendant leur virée à travers le pays de mardi matin à lundi soir, SuperKrapou et monsieur Plouf ont eu l'occasion de voir l'extrait d'un journal télévisé datant de 1969, dont monsieur Plouf m'a beaucoup parlé, reportage où Paris était sous la neige et laissait voir des automobilistes galérant depuis des heures mais souriants, des passants se rendant au travail à pied en faisant des batailles de boules de neige, riant, etc.

Aujourd'hui, les automobilistes sont énervés, grognons, voire grossiers et agressifs (même pas toujours besoin de neige d'ailleurs...), certains deviennent carrément larmoyants et chouineurs dès qu'une bottine griffée doit toucher le sol froid de l'hiver, et accusateurs avec ça, parce que forcément, si la neige enneige, ben c'est la faute à l'Etat !!! Quand je sautille parce que j'adore la neige, on me répond en grognant, en se plaignant, en râlant, on rembarre mon allégresse (ça marche pas, cela dit)... Que s'est-il passé ? (la réponse que je trouve intéressante n'est pas de trouver un ou des coupables, mais bien de comprendre par quel mécanisme personnel les gens ont changé, entraînant une génération, voire une société entière...)

 

Parce que depuis 2 ans, on est dans une galère financière (qui est en voie d'oxygène d'ailleurs, on vient d'apprendre qu'on nous accordait un peu de RSA ! mousseux ! y'aura du beurre dans les patates de Noël !), qu'avoir un enfant autiste-agressif n'est pas facile, faire l'IEF avec des enfants réfractaires non plus, qu'on a aussi eu nos doses de tuiles en tous genres depuis quelques années, et que pourtant, des gens continuent de nous dire des choses comme "c'est agréable chez vous, quels que soient les problèmes, y'a toujours de la bonne humeur !" (et oui, c'est vrai, je n'y avais jamais pensé avant qu'on nous le dise ainsi, mais c'est vrai, sauf cas de stress ponctuel particulier bien entendu... qui dure rarement plus de quelques heures).

 

Parce que cet après-midi, PrincesseO et moi avons assisté à un spectacle qui ne nous a pas plu, qu'en plus après ça a tourné en boudin, avec un poulette affamée, stressée par 30 minutes de promiscuité avec d'autres enfants (pourtant calmes), énervée par un spectacle qui ne l'a pas emballée et n'a pas su éveiller son intérêt (ni le mien), qui s'est roulée par terre en hurlant, a cherché à me taper et tout le tralala (évidemment elle était la seule à faire ça, donc tous les regards convergeaient... on ne dira jamais assez combien la gloire est solitude ! lol) ; et que pourtant, la première chose que je me suis dite en sortant (sa colère a duré un moment et s'est poursuivie dans la rue, mais bon, chuis une vieille routière, il m'en faudra plus maintenant pour me décontenancer)était que ce genre de scène me confirmait la justesse de notre choix de ne pas la scolariser. Choix dont je doutais parfois un peu ces dernières semaines, devant mon impression récurente d'impuissance à l'aider à s'occuper, à se structurer, bref à être une bonne assistante de son enfance (et accessoirement, il faut bien l'avouer, devant aussi mon ras-le-bol, parfois, de ce tête-à-tête 100% permanent avec les enfants)... Et que c'est bon de savoir que, au moins pour l'instant bien entendu, non, aucun doute,  l'instruction à la maison est LE choix bon pour elle , ici et maintenant. Et qu'en aucun cas, présentement, l'école à laquelle on peut accéder nous ne lui serait d'un quelconque bénéfice. Une évidence.

 

 

Et je me disais donc que, décidément, quelque chose change en moi, doucement, et continue son bonhomme de chemin, cahin caha parfois, mais droit devant quand même, comme dirait Dori... en bref, je positive !! (ah misère, c'est pas croyable c'que c'est ridicule cette expression ! même si le faire fait du bien... comment dites-vous, vous ? J'aime bien "profiter", mais dans notre monde consumériste, ce mot a pris un autre sens)

 

 

Et comme je me suis interrompue plusieurs fois pour taper tout ça tout en discutant avec PrincesseO (qui, elle, discute en boucle comme à son habitude de 8h à 23h... ah on avait cru que SuperKrapou était bavard tout petit, mais on n'avait rien vu !!), béh j'ai oublié comment je voulais terminer cet article... faudra donc s'en contenter en l'état !

 

 

Commentaires

Ton article fait fortement écho en moi. J'ai toujours représenté ce qui est lié au "positiver" à l'optimisme qui est sans doute le fond de ma nature (même si quand on regarde la société, le monde comme il va etc, je suis plutôt pessimiste...).

Connais-tu les Propos sur le Bonheur d'Alain ? Il part de cas concret et c'est exactement ce qu'il évoque "la bonne petite pluie"... Lorsque j'ai découvert cet essai en classe de philo, j'ai adoré et ça a fait un déclic en moi. Je pense que j'ai assimilé cette pensée qui me convenait parfaitement et n'a rien de révolutionnaire. Elle s'apparente à des philosophies antiques, à des spiritualités orientales. Voir le bon côté des choses, ne pas s'énerver sur ce qui ne dépend pas de nous etc.

Dans le livre d'Alain, il part d'exemples très concrets de la vie et montre comment les choses se simplifient lorsqu'on les appréhendent différemment.

Je pourrais broder des heures heures là-dessus tellement j'y crois et tellement je crois que c'est une source de bonheur et de sérénité dans la vie.

Commentaire n°1 posté par zazimuth le 15/12/2010 à 19h24


Merci =^.^=

Oui, ça fait plusieurs fois qu'on me recommande ce livre, je le lirai dès que je le trouverai =^.^= En fait, je suis venue doucement à ça (alors que vraiment mon ambiance d'entourage poussait dans l'autre sens depuis petite) par la découverte des philosophies et spiritualités orientales, des théories non-violentes et puis par volonté personnelle, bien entendu =^.^= Mais lire un philosophe occidental qui va dans ce sens m'intéresse aussi, bien entendu, c'est tellement en dissonance avec la pratique concrète de notre société...

Réponse de Plouf_le_loup le 16/12/2010 à 13h53


Tu as raison, il faut "relativiser" et se dire que parfois nos petits ennuis passagers (par exemple la neige quand on doit aller bosser ... parce que contrairement à 1969 on ne bosse plus tout près de son domicile!) ne sont quand même pas bien graves et ne méritent pas autant de méchante humeur !

  Commentaire n°2 posté par Nadine le 15/12/2010 à 19h41


Je ne sais pas si chez moi c'est de la relativisation, je ne crois pas en fait =^.^=

Parce que bon, chez nous, les soucis d'argent et les problèmes d'agressivité liés à l'autisme sont quand même difficiles à relativiser... Mais je préfère que mon regard s'attarde sur les bonnes choses, sans atténuer ni relativiser les autres. Argh ! je ne sais pas comme l'expliquer !!

Réponse de Plouf_le_loup le 16/12/2010 à 13h54


Et que dirais-tu de "savourer" ?

Je t'embrasse.

Commentaire n°3 posté par Dorémi le 15/12/2010 à 19h58

 

ben pas trop, en fait. Pour certaines choses, savourer le présent, etc., oui. Mais par exemple quand PrincesseO hurle, fait une colère monumentale au point que tout le monde s'écarte sur son passage en faisant des yeux ronds (ce qui s'est produit hier), je peux en profiter (au sens de tirer profit), mais pas trop le savourer... Quoi que l'idée est intéressante, j'aime bien, je vais y réfléchir...

Une amie racontait récemment qu'un ami lui avait dit, pendant qu'elle souffrait d'une blessure, "profite-en, ça ne durera pas", et cette façon de faire me parle...

  bises aussi =^.^=

Réponse de Plouf_le_loup le 16/12/2010 à 13h57

 

J'allais proposer la même chose, "savourer", même si cela renvoit pour moi à l'univers culinaire un peu aussi.

Ici on dit "enjoy" (dans plein de contextes différents), j'aime bien l'inclusion de "joy" dans ce mot, la joie: savoir trouver la joie autour de soi.

Peut–être que les gens en 69 travaillaient plus près, peut-être aussi qu'il avaient vécu la guerre en tant qu'adultes ou qu'enfants, ou en avait entendu parler à la maison, et donc à coté de cela, la neige...finalement c'est fun! ;-) 

Commentaire n°4 posté par NZ le 15/12/2010 à 20h17

 

et puis même sans avoir vécu la guerre, la neige c'est fun si on le décide =^.^= Même quand on fait des batailles de boules de neige, on est emmerdés pareil quand il faut se déplacer en auto... L'humeur qui en découle est question de regard...

 

J'aime beaucoup beaucoup enjoy !!! Peut-être que je vais l'utiliser, tiens, puisqu'il n'a pas d'équivalent français !

Réponse de Plouf_le_loup le 16/12/2010 à 13h59


C’est agréable chez vous, quels que soient les problèmes, y'a toujours de la bonne humeur !

Ça c’est vrai !!!!!

« Roulée par terre en hurlant, a cherché à me taper et tout le tralala » Ah ça, je connais que trop bien HI hiiiii 

Eh oui il faut toujours essayer de POSITIVER, sinon, on trouve tout moche, tout le temps….

Tu vois, je sors du cinéma « Le Monde de Narnia » je reconnais que ça fait très enfantin, le lion et la souris qui parlent… mais, je me suis dit «  j’espère que d’aimer voir ce genre de film, va me durer longtemps.. » car

Comme tu le dis «  si bien »  finalement, c’est peut-être rien d'autre que de savoir profiter, de voir le bon en chaque chose, aimer vivre et moi, je rajoute de na pas grandir trop vite….Ne pas toujours avoir les 2 pieds bien plantés dans le sol de notre planète Terre. Bisous SNOVITISOP HI hiiiiiiiiiiiiiiiiiii Doudoune

Commentaire n°5 posté par Doudoune le 15/12/2010 à 20h30

 

ah ben oui mais toi tu sais faire ça spontanément, je t'ai toujours connue comme ça !

 

Le côté "ne pas grandir trop vite", je ne sais pas, encore une expression que je n'aime pas, trop de gens s'en servent pour justifier et donner un autre nom à leur irresponsabilité, ou leur immaturité délétère et faignassonne. En revanche, garder la capacité d'émerveillement et une certaine naïveté contrôlée, oui oui oui oui  !!!

Réponse de Plouf_le_loup le 16/12/2010 à 14h02


Ah tiens toi aussi, tu réfléchis à la douceur de vivre... Contente pour vous de lire ces petites bonnes nouvelles.

Commentaire n°6 posté par lysalys le 15/12/2010 à 22h02


oui, ça fait quelques années que je cogite dessus aussi ;) Et c'est bien de vivre certaines scènes donnant une impression de déjà-vu (PrincesseO est une copie presque conforme de ce qu'a été son frère), ça permet de mesurer les progrès et avancées à l'aune de nos réactions !

Réponse de Plouf_le_loup le 16/12/2010 à 14h04


réponse de Plouf plouf au commentaire N° 5

En revanche, garder la capacité d'émerveillement et une certaine naïveté contrôlée, oui oui oui oui  !!!  Voilà exactement ce que je voulais exprimer, tu l'as mieux fait que moi. SUPER  !!!!!  garder la capacité d'émerveillement, je crois aussi qu'avec ça, on veillit un tout petit peu moins vite.....Bisous Doudoune 

Commentaire n°7 posté par Doudoune le 16/12/2010 à 16h37


Cette note m'avait beaucoup inspirée et je constate que je n'ai pas laissé de commentaire.

Je comprends bien ce que tu dis, et j'essaie de pratiquer le "positivisme", même si je suis une grande râleuse. J'ai découvert "la bonne petite pluie" et Alain en classe de seconde et ça a toujours résonné dans un coin de ma tête. Par contre quand on positive, les gens ne vous comprennent pas toujours : par exemple, quand ma petite troisième est née prématurément, je suis passée plusieurs fois pour une folle (voir ici les détails : http://la-belle-bleue.20six.fr/la-belle-bleue/art/41669883/La-belle-bleue-et-les-psychiatres-Poussin-3 ). Mais surtout, comme je ne me plaignais pas, on en a déduit qu'on pouvait me foutre à la porte de la maternité un jour plus tôt que prévu, alors qu'être sur place me permettait de voir ma fille matin, après-midi et soir et de me reposer couchée entre chaque visite. C'était plus cool qu'une heure de trajet en voiture et une seule visite dans la journée.

Par ailleurs, c'est dommage qu'on habite si loin l'une de l'autre, je t'aurais bien proposé des sorties avec nos petites dernières, pour voir laquelle se roulait le mieux par terre en hurlant quand on veut partir et pas elle... 

Commentaire n°8 posté par la belle bleue le 27/12/2010 à 19h46

 

Ah oui c'est dommage avec nos petites dernières...

 

Je comprends très bien ce que tu veux dire avec le fait que ça déroute beaucoup les gens, très très bien ! C'est vraiment un truc qui se fait "contre le vent ambiant" maintenant... En même temps, j'avoue que j'aime bien ce petit côté "décalé", presque axcentrique, que ça donne du coup (ah, ça serait pas encore une façon de positiver ?! lol).

Je file voir ton article que tu mets en lien =^.^=

 

Pour ma poulette, elle s'est roulée par terre non à cause du départ, mais parce qu'elle voulait rester lire (c'était dans une bibliothèque), mais les livres avaient été déplacés par rapport à d'habitude pour alisser l'espace de spectacle, et quand on est arrivés devant les bouquins, elle ne voulait plus, mais elle ne voulait pas s'en éloigner ni aller vers d'autres non plus...

 

Edit : je suis allée lire ton article (et je laisse un comm. ici puisque tu as dû les fermer). Le premier exemple m'a bien fait rire, faut avouer... Tellement représentatif et caricatural !

Réponse de Plouf_le_loup le 28/12/2010 à 07h26

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Nombril
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n