Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 10:15

livre_2013_03_bourdin_sans-regrets.jpgL'histoire : Richard est marié, père d'une fillette, et heureux propriétaire d'un hôtel écologique en Touraine. Mais il vit avec la culpabilité d'un drame et le regret d'un amour de jeunesse brutalement arrêté par ce drame. Alors quand il re-croise la femme de cet amour perdu, et qu'il se rend compte que leurs sentiments et désirs sont restés intacts depuis 15 ans, forcément, ça le perturbe... Et d'autant plus que la femme de cet amour de jeunesse est, elle, déterminée à poursuivre leur histoire laissée inachevée... Pris entre deux choix possibles très différents, Richard saura-t-il y voir clair ?

 

Mon avis : décidément, Françoise Bourdin est une conteuse hors pair ! J'ai trouvé le premier chapitre gnan-gnan, et dès le deuxième j'ai été happée, et ai ensuite dévoré ce livre. Comme l'historie d'amour de deux amis, on écoute ce récit en ayant envie de donner des conseils, et en sachant pertinemment que c'est inutile, que certaines choses ont besoin d'être vécues, éprouvées, traversées. Les personnages sont très crédibles, consistants, leurs émotions sont évidentes, naturelles, humaines. Et on peut tous comprendre les tiraillements des uns et des autres, les émotions contradictoires, les culpabilités, l'envie de vivre passionnément à n'importe quel prix, tout comme celle d'un bonheur paisible. 

 

Merci à Pyrouette qui m'a donné envie de lire ce livre, et dont je trouve toujours la critique de ce même livre (clic) très juste.

 

***

Feuilletons ensemble quelques extraits... (d'autres extraits très parlants chez Pyrouette)

 

incipit : Trop ému et trop distrait pour écouter la lecture de l'acte, Richard essayait d egarder les yeux rivés sur son stylo, posé en travers d'une feuille devant lui.

 

page 113, qui résume bien le livre : "Qu'est-ce que je veux vraiment ?"

Il pouvait poursuivre une route sans joie aux côtés de Jeanne, avec la conscience tranquille et de lancinants regrets. "Comme un cheval de labour avec ses oeillères, qui finit par mourir à la tâche au bout d'un sillon."

Ou alors, il pouvait reconquérir Isabelle, en espérant que l'exaltation de l'amour fasse taire ses remords. "Jusqu'à quand ? Peut-on être heureux en ayant trahi ?"

 

page 301, une sorte de conclusion : "Mon Dieu, comment ai-je pu lui faire ça ? Le désir ne rend pas seulement idiot, ça rend aussi cruel, menteur et lâche." 

 

***

Sans regrets, Françoise Bourdin, 2009, 314 pages

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article

commentaires

pyrouette 17/03/2013 16:28


Rhooooo merci !

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n