Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 16:52

livre_2010_09_nothomb_stupeur_tremblements.JPGJe continue mon exploration de l'univers d'Amélie Nothomb... Celui-là, elle y fait référence régulièrement dans ses bouquins ultérieurs, alors je ne pouvais pas passer à côté ! D'ailleurs, c'eût été dommage. Ici est fait le récit de sa première expérience professionnelle, dans une entreprise nippone. Elle en rêvait, mais les choses ne vont aps tout à fait se dérouler comme elle l'avait espéré en étant embauchée pour ses compétences de traductrice franco-japonais... Indisciplinée dans un pays et au sein d'une entreprise entièrement structurés par la discipline traditionnelle, elle descendra chaque échelon jusqu'à l'humiliation ultime : les toilettes. Néanmoins elle ne faiblira pas, et n'ajoutera pas à l'humiliation le déshonneur de la démission. Mais l'expérience laissera ses marques.

 

Un livre qui se dévore comme une friandise, Amélie Nothomb est toujours aussi virtuose dans la composition d'un livre, une sorte de génie sidérant... Ce livre-ci est d'une grande sobriété (une fois n'est aps coutume ! Cependant cela rejoint ce qu'elle raconte de sa vie personnelle à la même période dans Ni d'Eve ni d'Adam.-lien vers ma critique dans les mots- Serait-elle pudique ? Je le crois), plein d'humour aussi, et presque une leçon d'humilité et de force. Egalement aussi son regard encore et toujours sur le Japon et ses moeurs, Japon dont elle est si amoureuse, sans pour autant être aveugle. Magnifique !

 

_________.-°|_|°-._________

Quelques extraits (j'ai oublié d'en noter plein !)...

 

page 15 : L'argent, chez Yumimoto, dépassait l'entendement humain. A partir d'une certaine accumulation de zéros, les montants quittaent le domaine des nombres pour entrer dans celui de l'art abstrait.

 

page 95 : Et ne pas travailler dans une entreprise japonaise me paraît une fin en soi.

 

page 98 : Il y avait donc une incohérence dans le réglement prévu pour les femmes : être irréprochable en travaillant avec acahrnement menait à dépasser l'âge de vingt-cinq ans sans être mariée, et, par conséquent, à ne pas être irréprochable. Le sommet du sadisme du système résidait dans son aporie : le respecter menait à ne pas le respecter.

 

pages 122-123 : Récapitulons. Petite, je voulais devenir Dieu. Très vite, je compris que c'était trop demander et je mis un peu d'eau bénite dans mon vin de messe : je serai Jésus. J'eus rapidement conscience de mon excès d'ambition et acceptait de "faire" martyre quand je serai grande.

Adulte, je me résolus à être moins mégalomane et à travailler comme interprète dans une société japonaise. Hélas c'était trop bien pour moi et je dus descendre un échelon pour devenir comptable. Mais il n'y avait pas de frein à ma foudroyante chute sociale. Je fus donc mutée au poste de rien du tout. Malheureusement -j'aurais dû m'en douter-, rien du tout, c'était encore trop bien pour moi. Et ce fut alors que je reçus mon affectation ultime : nettoyeuse de chiottes.

 

page 150 : Je suis la seule personne au monde à qui est arrivé ce miracle : ce qui m'a sauvé la vie, c'est la défenestration.

 

page 165 : Bref, il fallait espérer que monsieur Omochi ne crevât pas, car j'eusse été la coupable idéale.

 

_________.-°|_|°-._________

Stupeur et tremblements, Amélie Nothomb, Grand Prix du Roman de l'Académie Française 1999, 175 pages

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article

commentaires

dorsi 30/09/2010 15:55



j'ai lu un livre d'elle, je n'aime pas trop, c'est vraiment bizarre et son style est vraiment trop particulier



zazimuth 29/09/2010 18:20



J'ai entendu des passages de son intervention à la radio à  l'occasion de la sortie de son dernier livre et elle disait en effet qu'elle choisissait de révéler certaines choses de sa vie
mais romançait aussi bien sûr et qu'elle gardait un jardin secret et veillait à ne pas mettre ses proches dans l'embarras. Au besoin quitte à mentir, par omission ou invention lorsque le
questionneur insistait dans les interviews.



Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n