Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 20:49

livre_2011_05_dubois_vous-plaisantez-monsieur-tanner.jpgMonsieur Tanner, réalisateur de documentaires animaliers, hérite une maison délabrée sise à Toulouse d'un vieil oncle. Il accepte l'héritage et vend sa propre maison. Commence alors le long défiler des professionnels de tous les corps de métiers qui vont l'aider à rénover la maison... Les marioles, les compétents à côté de leurs pompes, les showmen qui se rêvent droit sortis de Vegas, celui qui parle comme un livre, celui qui pleure sur son épaule, les menteurs, les étourdis, les fainéants, etc., tous aux noms comme seul Dubois sait les inventer (Chavolo Bitz, Pedro Kantor, Pierre Sandre, Dorado Durango, Igor Zeitsev, Jean Goujon, Roy et Zigfried, Adrien Simkolochuski, Emile Harang, Pierre Coty, etc.).

  Un an de travaux, quelques beaux specimens, quelques belles histoires et anecdotes... et une maison finalement habitable.

 

Ce livre est une galerie de portraits plus vrais que nature désopilante, il y a très longtemps que je n'avais pas ri à ce point en bouquinant, éclats de rire quasiment à chaque chapitre ! J'aurais dû noter chaque intervenant, pour les retenir dans l'ordre et sans oubli, parce que vraiment ça vallait le coup ! Je ne peux que vous conseiller ce Dubois bien différents des autres, plus concis (uniquement des chapitres courts, de 1 à 3 pages), moins existentiel, plus concret, factuel, descriptif. A pleurer de rire !

Ce qui n'empêche pas des scènes pathétiques, des regrets poignants et des moments de grande solitude très bien exprimés.

 

***

Feuilletons ensemble quelques extraits :

 

incipit : Rien ne me prédisposait à me retrouver ainsi mêlé à de pareilles histoires.

 

page 78 : On ne possède jamais une maison. On l'occupe. Au mieux, on l'habite. En de très rares occasions, on parvient à se faire adopter par elle.

 

pages 81-82 : Outre leur charabia, Chavolo et Dorado avaient une autre particularité. Ils parlaient d'eux-mêmes à la troisième personne. Cela donnait parfois des dialogues ahurissants.

- Il est content du travail de Chavolo ?

- Pour l'instant, pas de problème.

- Bon. Mais s'il y a quelque chose qui ne va pas, qu'il n'hésite pas à en parler. Chavolo préfère qu'on lui dise les choses en face plutôt que de les apprendre par derrière.

- Les plafonds, vous allez tous els refaire en BA13 ?

- Il a une autre idée ? Non ? Parce que Chavolo préfère. Il monte des rails et ensuite, avec Dorado, il visse les plaques dessus. Ca va plus vite.

- Vous avez assez de matérieux ?

- Non. Justement, il va aller en prendre d'autres. Il a un fournisseur préféré ?

- Qui ?

- Ben lui.

- Vous voulez dire moi ?

- Il voit quelqu'un d'autre dans la pièce ?

 

page 85 : - Il a fini la salle de bains. Il veut venir voir ?

- J'arrive Chavolo.

- Voilà. Il a pris sur lui d'habiller le tuyau de descente. C'est mieux, non ?

Et là, sans doute victime du mimétisme, je m'entendis répondre :

- Il a bien fait. Il l'a réussi. C'est une très bonne idée.

- Il était sûr que ça lui plairait.

 

pages 92-93 : clic pour agrandir

extrait.jpg

page 125 : Souvent je me suis posé la question de savoir s'il n'y avait pas quelque chose qui clochait chez moi. Il n'était pas normal d'attirer à ce point les ennuis et les canailles.

 

page 132 : Après le moment de flottement et d'émotion que nous avions traversé ce matin, la vie retrouvait son cours normal et nous, nos places respectives. Moi, dans la peau du pigeon éternel, Simko, dans celle du chasseur contraint de me tirer dessus pour se nourrir.

 

page 137 : A endurer pareilles tortures, on perd très vite ses forces, sa santé, aussi bien mentale que physique, ses économies, sa lucidité, bref, sa raison.

 

page 188 : Je pense que l'esprit de Pierre Coty était une sorte de bonde dépourvue de bouchon. Celle-ci canalisait et enregistrait les informations, mais, faute d'accessoire approprié, les laissait filer vers l'égoût de l'oubli.

 

*****

Vous plaisantez, Monsieur Tanner, Jean-Paul Dubois, 199 pages, 2006

Partager cet article

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Dilou 24/05/2011 21:39



J'avais adoré ce livre !!!


Par contre le téléfilm pas du tout, comme quoi rien ne vaut un bon bouquin, il y a des choses que l'on ne peut pas retranscrire à l'écran.



Plouf_le_loup 25/05/2011 08:31



Je sais que tu avais aimé, tu m'avais même dit un jour que c'était ton Dubois préféré. C'est une des raisons pour lesquelles je l'ai acheté quand je suis tombée dessus !



Dorémi 22/05/2011 13:18



L'ai passé à l'Homme… :-)



Dorémi 21/05/2011 13:41



Je suis une quasi inconditionnelle de Dubois alors, forcément, j'aime !


Je l'ai presque terminé. Une lecture toute légère grâce à son style et à son humour, même si ce qu'il a vécu -- puisque ce récit est quelque peu autobiographique -- a dû être terrible, si l'on y
songe bien…



Plouf_le_loup 22/05/2011 08:04



Ah oui ça a dû être dur sur le moment ! Je m'en suis fait la réflexion aussi pendant la lecture. Et sûrement qu'en faire un livre, avec recul et humour, l'a aidé à encaisser...Suis fan aussi de
Dubois =^.^=



Dorémi 20/05/2011 22:46



C'en est un que je n'ai pas encore lu. Je suis allée le chercher à la bibli pas plus tard que tout à l'heure...



Plouf_le_loup 21/05/2011 08:30



Ah ben tu me diras s'il t'a plu =^.^=



Lysalys 20/05/2011 14:50



Oserai-je te dire de relire la ligne 5 ? Ah zut, c'est fait. C'est que je ne suis pas habituée à cela chez toi... Sauf dans tes commentaires pour lesquels tu ne te relis pas.



Plouf_le_loup 20/05/2011 15:07



Ah ben oui, le pire c'est que je l'ai vue (avec d'autres...) ce matin, mais la flemme a été plus forte que la honte bon,
j'y vais de ce pas (mais je corrige juste celle-là hein, pfff)...



Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n