Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 08:38

mystere_2011_10_02.JPG

Réponse mercredi.

 

Jouons aussi chez Zazimuth !

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 10:20

Pour ceux qui sont en région parisienne et aiment la bio, il se tient un salon "Vivez Nature" du 14 au 17 octobre à La Villette.

  http://www.solidarinet.com/annonces04/I-114-01.jpg

 

Une invitation pour deux personnes sur le site de Monsieur Plouf (clic). On l'envoie gratuitement à qui la demandera en premier =^.^=

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:01

pour les serial cette semaine (à voir aussi, voire surtout, sur mon autre blog)

bidouille_crochet_2011_10_SC107_bijou.jpgMissPapillon a complètement craqué (faut dire qu'elle est super fan de peluches kawaï), elle en veut une pour elle. Moi aussi, et il y en aura bientôt sur ma petite boutique Dawanda =^.^=

Repost 0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 17:41

Dans le jardin, on a trouvé un truc bizarre... Damned ! Un Mul mul ! (cf Arthur et les Minimoy pour ceux qui ne connaissent pas les mulmuls)

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_0.JPG

Il est peu farouche, il se laisse même attraper !

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_1.JPG

Mais l'appel de la liberté est le plus fort, il veut repartir en volant...

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_2.JPG

Envole-toi, petit Mulmul !

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_3.JPG

argh la curiosité est la plus forte, je l'entends penser "oooooh qu'est-ce que c'est que ce truc ?" en fonçant sur l'appareil photo !

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_4.JPG

Aïe, mauvaise chute...

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_5.JPG

Ca va Mulmul ? Pas trop de mal ?... Bon, ça a l'air d'aller...

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_6.JPG

A peine l'ai-je rattrapé qu'il m'échappe... Aaaaah l'appel de la liberté !

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_7.JPG

Le voici en plein vol !

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_8.JPG

finalement, il s'est posé pour un dernier adieu sur le saule du jardin...

bidouille_crochet_2011_09_mulmul_9.JPG

 

(bon, en vrai, je vous rassure, aucun mulmul n'a été maltraité ou blessé pendant le tournage, ce Mulmul est très fort en cascades, et tellement domestique qu'il se laisse même tripoter par les enfants, c'est dire !...

Mais alors bon sang, quelle galère pour le prendre en plein vol, ça va viiiiite ces p'tits machins, pioufffff !!)

Repost 0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 17:06

Il y a eu 2 nouveaux oursons cette semaine, en plus de celui pour les Serial Crocheteuses (et dire qu'en temps normal, je n'aime pas les oursons amigurumi !!! gradouch)

bidouille_crochet_SC106_ours2.jpg

 

 bidouille_crochet_2011_09_ours-rose.JPG

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 21:33

2011_09_28_porte.jpgChaque fois que j'en vois une, je me dis que les portes tournantes sont autistes... Quel merveilleux exemple d'intégration !

 

***

 

Et puis juste pour le plaisir, parce que mon crochet n°2 me faisait mal aux doigts, trop fin, et que dans mon coin personne ne vend du Clover... un coup de Fimo, au four et hop ! En plus, il est relooké au passage, il n'y perd rien !

2011_09_28_crochet.jpg

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 10:36

Depuis quelque temps, un peu partout dans les médias et sur Internet, fleurissent des articles sur l'IEF, avec l'avis de l'Expert de service, généralement un psy donneur de leçons qui n'a jamais vu de près un seul enfant instruit à la maison sauf si c'en est un qui l'est à force de s'être fait bouler de l'école huppée proche de son cabinet, et qui invariablement trouve que l'IEF c'est pas bon pour la "socialisation". Grande Sainte et Merveilleuse Socialisation... le sésame universel vers l'équilibre mental 100% purement franco-français ! Mais quel équilibre ? Celui qui remplit les cabinets de psy ? Parce que soyons sérieux, les cabinets de psy sont surtout fréquentés par des gens ayant été à l'école... les prisons aussi ! Dommage, il n'existe pas d'étude pour montrer à quel taux les psychopathes et sociopathes sont allés à l'école...Sûr que ça serait édifiant !

 

A moindre échelle, hier une petite fille est morte dans une bousculade, dans une école. Et j'entends partout sur les ondes que c'est un "accident", un "malheureux accident". Je voudrais bien le croire si tous n'ajoutaient pas qu'elle a reçu juste avant un coup de pied... dans la poitrine !!! Un coup porté si haut est normal dans une banale bousculade ?!!!!! J'entends même à la radio (France Info, pas la crème de la rédio, je vous l'accorde, mais très écoutée) que ça a été un coup "sans violence particulière" (sic !) !!!!! HEIN ??!!! Un coup à la poitrine ne présente pas de "violence particulière" ?!! Faut que je renouvelle mon stock de coton-tiges...

 

Je vais faire ma vieille bique : quand j'étais enfant, une bousculade à l'entrée de la cantine en primaire n'était même pas envisageable tant nous étions étroitement encadrés, surtout dans les moments de rassemblement. C'est arrivé parfois au collège, avec intervention immédiate d'un adulte en général, mais par bousculade j'entends bousculade, on se pousse un peu et basta, en aucun cas une "bousculade" ne peut engendrer un coup de pied à la poitrine ! Dans ce cas, ça s'appelle une bagarre, et là en théorie, un adulte intervient physiquement dans les 2 à 5 secondes (bon, malheureusement, l'expérience de mes enfants à l'école m'a largement montré que de nos jours, on dit "c'est une histoire entre enfants" et on n'intervient surtout pas, leur laissant le soin d'apprendre entre eux, en vase clos, les règles sociales qu'ils ignorent tous et vont devoir réinventer... Bien entendu, c'est toujours la loi du plus fort qui prévaut dans ce cas mais nombre de "professionnels" continuent à croire que leur théorie est plus concrète et vraie que la pragmatique... absurdité éducative moderne ou simple lâcheté, je préfère ne pas savoir !). Mais j'ai vu à la télé hier un membre du personnel présent sur place affirmer et réaffirmer qu'il n'y avait pas eu bagarre mais juste une petite bousculade...

 

 

C'est ça, la socialisation dont nos enfants instruits en famille seraient injustement privés ? De la joie de fréquenter des enfants de fin de primaire (et des adultes !!!!) qui ne savent pas que le coup de pied à la poitrine n'est pas un comportement ordinaire ni socialement acceptable ?! Qui ignorent qu'un coup est toujours une violence ?!

Et des adultes qui non seulement acceptent ce comportement, mais l'excusent, le justifient et le valident ?! Mais bien entendu que cet enfant n'est pas totalement responsable, c'est un enfant ! En revanche, les adultes qui n'ont pas fait leur travail éducatif dans les années précédentes sont responsables des valeurs qu'ils transmettent ! Et les valeurs véhiculées par les commentaires autour de cette affaire dans les médias sont absolument affligeantes !

 

Après, il y a le souci de la réalité de ce que racontent les journalistes (je suis bien placée pour le savoir, vu qu'il y a eu récemment un article sur nous dans le plus grand tirage de journal papier de France, avec dedans une à deux conneries par paragraphe... donc je vois bien à quoi mène la recherche effrénée du spectaculaire et la volonté de blablater coûte que coûte plutôt que d'écouter et d'être fidèle ; même à cette échelle dérisoire c'est visible, alors à plus grande échelle !...). Mais pour en revenir à ce tragique fait divers, même en admettant que ce coup à la poitrine n'a pas été mortel (l'autopsie va bien trouver quelque chose pour dire que c'est la petite fille la responsable...), voire qu'il n'a pas existé, reste pour moi la consternation d'avoir entendu des propos insensés de la part des journalistes et des gens présents à l'école en question... Représentent-ils la société ? J'ai envie de répondre non, mais j'ai bien peur que, globalement, oui...

 

Et franchement, quoi qu'il en soit, cette socialisation-là, ces valeurs-là qui fondent la socialisation telle que la pratique l'école dans la majorité des établissements et telle que la glorifient les médias, bah je n'en veux pas pour mes gosses ! A bon entendeur...

 

politique, actualité, drôle de monde

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 10:15

Cette semaine, personne n'a trouvé ! Pourtant, je ne pensais vaiment pas vous piéger avec cette image, tirée d'une photo déjà publiée quelques jours avant et encore sur la 1ère page... C'est d'ailleurs assez habituel, en général, quand je me dis que ça sera facile, personne ne trouve ; et quand je suis fière de moi, que je me dis que j'en ai trouvé un super dur, bah c'est souvent trouvé du premier coup ! Chuis pas forte sur ce coup-là ! Mais j'adore le décalage de regard que ça permet d'avoir 23

 

Voici donc la réponse :

mystere_2011_09_25.jpg

Il s'agissait d'une trace de pas en boue sur le bitume.

 

Prochain kesss dimanche =^.^=

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 10:17

livre_BD_2011_09_midam_kid_padldle_8.jpgRécemment, dans les commentaires, La Belle Bleue et Zazimuth me demandaient si je connaissais Kid Paddle. A la première occurrence de la question, la réponse était non, à la seconde oui, puisqu'entre temps, j'avais tenu la bibliothèque et étais allée voir de près un de ces albums que je ne connaissais que de nom...

 

Bah j'ai pas été déçue, et je vous le dis tout net : Kid Paddle compte une nouvelle archi-fan !

 

Alors qui est-ce ? Pour ceux qui ne connaissent pas (encore), c'est un petit gars ordinaire qui adore les jeux vidéos, vit dans une famille normale, avec une frangine qui aime poupées et princesses, a des copains à lunettes, un père un peu chiffe molle mais gentil... et des aventures tendres et désopilantes !

 

Quelques extraits en parleront mieux que moi... (clic pour agrandir)

 

bdexkp8_01.JPG

bdexkp8_02.jpg

bdexkp8_03.jpg

bdexkp8_04.jpg

bdexkp8_05.jpg

bdexkp8_06.jpg

bdexkp8_07.jpg

 

***

Kid Paddle n°8, Paddle... My name is Kid Paddle, Midam, 2002, 46 pages

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 09:31

livre_2011_09_nothomb_tuer_pere.jpgL'histoire : Joe Whip a 14 ans, il est passionné de magie et vit chez sa mère (son unique parent). Elle le fiche dehors, histoire d'être sûre de garder son amant. Joe se débrouille, et après une rencontre dans un bar avec quelqu'un qui le lui présente comme "le plus grand magicien", Joe atterrit finalement chez Norman. Lui et sa femme Christina l'hébergent, Norman lui enseigne la magie et progressivement se tisse entre eux un lien quasi filial, même s'il est évident que Joe est amoureux de Christina. Mais l'adolescence est là et Joe a bien des ambitions silencieuses...

 

Mon avis : Ce 20ème roman sert en partie de prétexte à parler du Burning Man (clic ici pour le site officiel, ici pour l'explication francophone sur wiki), ce qui est très agréable, et à présenter l'adolescence et le machiavélisme sous un jour extrêmement consensuel, ce qui l'est moins. L'année dernière, je disais au sujet du précédent livre d'Amélie Nothomb (clic) qu'en vieillissant, sa plume devenait plus subtile, je n'en dirais pas autant cette année. En revanche, je trouvais que son analyse politique était convenue, et cette fois, ce qualificatif irait bien à tout le livre. On dirait que son côté excentrique s'essoufle, elle devient banale, et ici, l'analyse psy-psy constante est grossière, voire grotesque. Cependant, on peut aussi y voir une critique de l'excentricité de façade, puisque le principal personnage qui a ces façons de penser (Norman) se veut aussi quelqu'un d'hors-norme. Ca aurait peut-être été plus efficace si on avait eu accès à ce qui le rend hors-norme autrement que par des descriptions ternes et peu convaincantes. La difficulté est peut-être là : aucun personnage ne permet de s'identifier, aucun n'est "vivant" ou même seulement sympathique (et c'est probablement volontaire puisqu'il y a tout un passage sur le sujet).

 

La fin est assez plate, sans intérêt, quasi incohérente en plus, malgré une tentative de suspens qui a bien failli être haletant... En bref, je suis déçue, mais heureusement le livre est court et vite lu, toujours grâce au génie littéraire de Mademoiselle Nothomb, et malgré une écriture bien plus morne que celle à laquelle elle nous avait jusque là habitués.

 

Malheureusement, une écriture fluide ne fait pas un bon roman, et un scénario rocambolesque et bancal non plus. Dommage, mais pas grave, le tout reste quand même très honnête et au-dessus du lot commun, et j'attendrai avec plaisir celui de l'année prochaine =^.^=

 

***

Feuilletons ensemble quelques extraits (puisque la quatrième de couverture en donne peu, et je préfère ça à celles, très à la mode aujourd'hui, qui en disent beaucoup trop et révèlent la majorité de l'histoire !!) :

 

incipit : Le 6 octobre 2010, l'Illégal fêtait ses dix ans.

 

page 32 : Les sages affirment que rien n'a de sens. Les amoureux possèdent une sagesse plus profonde que les sages. Qui aime ne doute pas un instant du sens des choses.

 

pages 37-38 :  - Il doit être un peu amoureux de toi. Ca me rassure.

- Pourquoi ?

- Ca prouve qu'il est normal.

- Tu en doutais ?

- Oui. quand je lui enseigne la magie, il est tellement bizarre, presque effrayant. Il boit mes paroles et, en même temps, je sens qu'il veut me sauter à la gorge et me déchiqueter de toutes ses dents.

- Il t'adore !

- Oui. il m'adore comme un gamin de quinze ans adore son père. Donc, il a envie de me tuer.

- Et toi, tu le considères comme ton fils ?

- Il y a de ça. J'ai beaucoup d'admiration et d'affection pour lui. Quand je pars, il me manque. Quand je reviens, il m'énerve et il m'exaspère.

- Tu as peur de lui.

- Non. J'ai peur pour lui.

- Alors, il est ton fils.

 

page 50 : Qui voyait Norman et Christina ensemble était frappé par leur point commun : ils avaient la même façon de se taire.

 

pages 53-54 : - [...] Il y a une différence fondamentale : la magie déforme la réalité dans l'intérêt de l'autre, afin de provoquer en lui un doute libérateur ; la triche déforme la réalité au détriment de l'autre, dans le but de lui voler son argent.

- Si ce n'est qu'une question de fric !

- C'est plus garve que ça. Le magicien aime et estime son public ; le tricheur méprise celui qu'il plume.

[...]

- [...] si on triche vraiment bien, on est liquidé par la Mafia.

- Tu dis que le magicien estime son public : n'éprouve-t-il pas plutôt un sentiment de supériorité envers lui ? De la condescendance ?

 

page 59 : - Qu'est-ce que c'est, être sympathique ?

- C'est avoir cet élan vers les autres, cet espèce de courant qui suscite l'affection.

 

page 75 : Deux années à attendre. Pour n'importe qui, ce serait long. Pour Joe, c'était insoutenable. A seize ans, deux années, c'est une persécution.

 

page 75 : n'est-ce pas une preuve d'amour que d'apprendre à devenir un bon amant ? Qu'y a-t-il de beau à vouloir offrir à l'élue les ardeurs niaises d'un puceau ?

 

page 85 : Jongler revient à nier tant la pesanteur que la multiplicité des choses.

 

page 91 : Nous vivons avec ce malentendu que chacun possède un corps. Dans l'immense majorité des cas, nous n'occupons pas ce corps, ou alors si mal que c'est une pitié, un gâchis, comme ces superbes palazzi romains qui servent de sièges à des multinationales quand ils étaient destinés à être des lieux de plaisir. Personne n'habite autant la totalité de son corps que les grands danseurs.

 

***

Tuer le Père, Amélie Nothomb, 2011, 151 pages

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Livres
commenter cet article

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n