Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 08:31

on continue dans le gros plan...

mystere_2011_01_30.JPG

Alors, à votre avis, kesss ???

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 17:16

J'avais oublié ! Pendant la panne internet du week end dernier, j'ai fait ce petit jeu de cartes à PrincesseO.

jeu_2011_01_bataille_taille.jpgDes figures variées, de 4 tailles différentes. Y'a plus qu'à les imprimer, les plastifier et les découper !

Avec, on joue à la bataille de tailles, mais aussi, avec les plus grands, aux jeux des familles, à des réussites, etc. =^.^= Evidemment, on imprime le nombre de pages qu'on veut, il y a beaucoup de cartes en tout pour les plus jeunes (avec PrincesseO, 3 ans, on joue avec 24 cartes)...

Voici le fichier (sans les lapins crétins, mifi et autres Bob le bricoleur sous copyright que nous avons fait pour nous à titre perso) : Fichier n°1 (clic) et Fichier n°2 (clic). Hop !

 

jeu gratuit

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 17:08

Ben oui, je les avais supprimées depuis... quoi ? Novembre ? un truc du genre... Mais en fait, la famille Plouf entière à gardé le tic "oh ça ferait une belle photo du jour !"... et parfois, je prends des photos dont je me demande après ce que je vais bien pouvoir en faire...

Donc voici quelques photos-du-jour de ces derniers jours, et je vais y revenir doucement, sans la contrainte d'en publier une par jour tous les jours... Ca sera de temps en temps, à l'occasion..; ou tous les jours selon les circonstances ! =^.^=

 

Un documentaire passionnant de La Salamandre (clic) sur les pics. Nous on le regarde en boucle, et on n'est pas les seuls !

2011_01_25_chouquetteEtLesPics.jpg

 

Et paf ! L'auto aussi vieillit...

2011 01 25 compteurAuto

 

J'ai acheté un petit multi-alphabet en bois (4.99 chez Gifi, s'il y en a que ça intéresse) pour jouer avec PrincesseO, et ça amuse aussi beaucoup MissPapillon. Alors on joue à se faire deviner des mots à mesure qu'on les écrit... Celui-là, je l'ai deviné bien avant qu'elle ait terminé de l'écrire !

2011_01_27_anticonstitutionnellement.jpg

 

=^.^=

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 08:33

 

Je l'ai assez dit et répéter, les régimes hypocaloriques ne m'ont jamais réussi. Les plus restrictifs m'ont, au mieux, permis de stabiliser mon poids. Mais avoir faim plusieurs heures par jour, manger triste pendant plusieurs mois (oui oui j'ai déjà tenu plusieurs mois dans ces conditions !) pour voir l'aiguille de la balance immobile, ça décourage, en plus de la déprime normale due à l'affamement.  Avec les moins restrictifs, comme Weight Watchers, je prends du poids, ni plus ni moins, même en suivant scrupuleusement les recommandations et en respectant mon nombre de points (paraît qu'ils ont abandonné d'ailleurs ce système de points, alors que c'était si simple)...

 

Et puis il y a 8-9 ans, j'avais découvert les livres de Michel Montignac. En le lisant, je me suis d'abord dit "pffff, font chier ces gourroux qui se passent de la pommade à eux-mêmes à longueur de temps !", j'ai persévéré quand même dans ma lecture, et bien fait, parce que la suite m'a fait découvrir une façon d'aborder non seulement les régimes, mais la nourriture en général, d'une façon tout à fait nouvelle pour moi ! Je l'ai tenté en me disant que je n'avais rien à perdre, vu mes échecs précédents. Les premières semaines (2-3), rien, aucun résultat (alors que monsieur Plouf, très réceptif à ce régime auquel il faisait pourtant des accrocs, fondait à vue d'oeil et en pleine forme). Puis c'est venu soudain, et en 3 mois, j'ai perdu 14 kg, avec une pêche d'enfer et en ayant parfois la sensation de me gaver (certains jours, je m'étais amusée à compter, je dépassais allègrement les 3000 calories !! Heureusement que je ne les comptais pas le reste du temps et que ce régime se fout éperduement des calories ! lol).

 

Ce poids acquis avec Montignac, je l'ai gardé longtemps. En fait, j'ai continué à manger selon ses principes pendant 2 ans. Non que c'était nécessaire, je ne perdais plus de poids, j'étais stable sans effort et sans plus vraiment y prêter attention, cette façon de manger, complète et équilibrée, qui me donnait une pêche super, était devenue une seconde nature, un réflexe. Sauf que... ben oui, si j'ai arrêté, il y a eu une raison : mon cholestérol tombait trop bas. Pas courant, mais ça arrive. Et ça pose des problèmes de mémoire et de concentration (c'est même en partant de là qu'on a découvert le cholestérol trop bas)... Vu comme je suis déjà la moitié du temps à côté de mes pompes (vous avez dit TDA ?), je n'avais vraiment pas besoin de ça... Et même après être sortie de ce mode alimentaire, j'ai mis plusieurs mois à reprendre un peu de poids (le temps que le pancréas perde les acquis du régime, en résumé... environ 1 an encore, et vraiment pas vite).

 

 

D'ailleurs, je vais vous raconter une anecdote : avant le régime, une année (comme souvent à l'époque, nous en avions alors les moyens), nous étions allés dans la famille de monsieur Plouf en Sicile. Les invitations des tantes, ravies de nous avoir à table à tour de rôle, et notre envie de leur faire honneur, etc., tout cela conduit à manger beaucoup, et n'importe comment (sur certaines tables, il n'y a parfois même pas d'eau, juste du soda ! et je ne vous parle pas des habitudes locales, on les voit dans les films parfois, et en vrai... c'est pire !). En 11 jours, j'ai pris 8 kg !!! Oui, c'est possible (avant de le vivre, je ne l'aurais pas cru !). Je suis rentrée avec 2 pantalons complètement craqués (je ne vous raconte pas la scène quand on revient de la plage à pied sur 2 km avec un pantalon qui a littéralement explosé en s'asseyant... lol).

L'année d'après, nous y sommes retournés. J'avais alors plusieurs mois de régime à mon actif, et perdu mes kg en trop. Pendant 2 semaines, même mode alimentaire que l'année d'avant, et hors de question pour moi d'offenser qui que ce soit avec des considérations de marquise chochotte genre "oh non ! mon régime !", donc j'ai complètement lâché Montignac le temps de ce séjour... Eh bien je n'ai pas pris un gramme en 15 jours ! C'était mon premier "test" (pas le dernier) vis-à-vis de la "rééducation" des réactions du corps que permet Montignac, et le résultat était proprement stupéfiant !

 

Alors Montignac, en quoi ça consiste ?

 

D'abord, je vous renvoie vers son site, évidemment : http://www.montignac.com/fr et ses bouquins bien entendu. Beaucoup sont en poche, si vous voulez en savoir plus, ça ne revient vraiment pas à une fortune !

 

Je vais quand même vous en faire un résumé très grossier à ma sauce...

 

D'abord, la théorie initiale. On part du principe que dans l'organisme, le corps devrait être capable de rejeter sans les stocker les graisses en trop. Pourquoi ne le fait-il pas ? Qui donne l'ordre de stockage ? Si on en croit ce que la science sait aujourd'hui, c'est l'insuline, avant tout, qui donne l'ordre de stockage. Et qui produit l'insuline ? Le pancréas, en réaction à une montée de la glycémie sanguine. Du moins c'est comme ça que je le comprends, très schématiquement. Donc si on fixe des graisses en trop, c'est qu'on a dans le sang de l'insuline en trop à un moment où les graisses y sont également présentes. En fait, le pancréas sécrète brutalement beaucoup (trop chez ceux qui prennent vite du poids) d'insuline quand on lui envoie brutalement une grande quantité de glucides propres à le faire  réagir. Donc on va s'intéresser de très près aux courbes de glycémie des aliments, à l'influence des fibres sur ces courbes, et aux graisses absorbées en même temps.

Si la réaction du pancréas est d'envoyer trop d'insuline (sans que ce soit assez pour que la médecine ordinaire considère son fonctionnement comme pathologique), c'est qu'il a été trop souvent sollicité de manière brutale, et qu'il en est venu à être trop réactif. Donc on va lui réapprendre à être plus mesuré, comme avant qu'il se détraque. C'est pour ça qu'on ne maigrit pas dès le début du régime (il faut d'abord que le pancréas comprenne qu'il peut réagir moins vite et moins fort, ça se fait progressivement grâce aux apports "calmants" de certains aliments plutôt que d'autres).

 

Pour commencer, on va donc oublier l'idée des quantités. Ici, on ne fonctionnera pas en "plus" ou "moins" quantitatif mais uniquement en qualitatif. Alors évidemment, il ne recommande pas de se goinfrer comme un chancre, mais de manger à sa faim (dommaaaaaaage..). Faim qu'on est le seul à même de connaître, puisqu'on n'est pas tous égaux devant les quantités nécessaires pour la combler (chose qu'on a tous pu, un jour ou l'autre, constater, contrairement à ce qu'essayent de nous faire gober les nutritionnistes traditionnels, pour lesquels on est tous plus ou moins des chaudières calibrées pour lesquelles il suffirait de compter les calories sans tenir compte des côtés vivants...). Ensuite, on va sortir de son esprit l'idée de "sucres lents", de "féculents", etc., tels qu'on les conçoit habituellement, parce qu'ils recouvrent des notions qui n'ont objectivement pas toujours de raisons d'être regroupés si on se fie aux courbes de glycémie qu'ils induisent.

Et on va se concentrer sur la composition des aliments, en regardant particulièrement plusieurs choses :

* le type de glucides (Montignac les classe en "bons" et "mauvais", et on va éviter les mauvais complètement dans un premier temps, celui de l'amaigrissement, ensuite on mettra en place un système de compensation),

* les graisses (idem, classement en "bonnes" et "mauvaises", mais cette fois, on n'en évitera formellement aucune, simplement on ne les mélangera pas n'importe comment avec n'importe quels glucides),

* les fibres (primordiales pour gérer correctement certains glucides).

 

 

 

Concrètement, cela signifie que dans un repas, on choisira des glucides qui provoquent une courbe de glycémie très basse et très plate si on compte manger des graisses (tous types de graisses : oeufs ou viande, chocolat très noir, fruits à coque, fromages, etc.), et qu'on évitera totalement les graisses dans les repas avec des aliments qui provoquent une courbe de glycémie un peu plus élevée.

Et dans un premier temps, pendant les 2-3 premiers mois au moins, bien entendu, AUCUN aliment qui provoque une courbe en pic, afin de ne pas "réveiller" les mauvais réflexes du pancréas. Sinon c'est un peu comme un fumeur qui vient juste d'arrêter et qui déciderait de fumer une clope en imaginant que ça n'aurait pas de conséquences sur les réactions de son organisme... Plus tard, pour se stabiliser, on en reparlera, et on pourra même mettre en place un système de compensation très simple si on a envie d'un éclair au chocolat ou d'une assiette de frites de temps en temps (les deux mélangeant allègrement des mauvaises graisses et des mauvais glucides hyper rapides, il conviendra de ne pas les mélanger sans faire en sorte d'infléchir la courbe glycémique de leur absorbtion, pour ne pas stocker leurs graisses néfastes).

 

Donc dans les faits, dans un premier temps, Montignac indique l'indice glycémiant de chaque aliment (vous pouvez même le consulter sur son site). Et pour faire simple, disons que :

- on peut manger des graisses avec les aliments dont l'indice ne dépasse pas 35,

- on peut manger des aliments d'indice 35 à 50 si il n'y a aucune graisse avec (sauf un peu d'huile d'olive éventuellement, ou à petites doses la graisse de certains poissons dont la fixation sera bénéfique à la santé),

- on évite strictement, les 3 premiers mois au moins ou le temps de l'amaigrissement, les aliments dont l'indice est supérieur à 50.

Et dans tous les cas, on fait en sorte qu'il y ait aussi des fibres dans chaque repas.

 

Ca, c'est vraiment en très grosso modo, évidemment il y a beaucoup de nuances à apporter, et beaucoup de choses à comprendre encore, il ne s'agit pas de se lancer en ayant juste lu un résumé approximatif. Mais c'est le premier principe à intégrer pour changer sa façon d'aborder les aliments. Changer les catégories selon les quelles on les classe aussi, et raisonner en associations et non plus en quantités ou en familles type "féculents" ou "légumes" (dans les féculents, des lentilles peu cuites n'auront pas du tout le même effet que des pommes de terre, et dans les légumes, des carottes cuites n'auront pas du tout les mêmes conséquences que des courgettes, par exemple).

Après, je concède que c'est moins simple à comprendre et à pratiquer que les régimes hypocaloriques habituels. Uniquement au début en fait, à cause du manque d'habitude et du décalage avec ce qu'on nous a toujours rabâché ; après ça devient un réflexe comme un autre.Ca nécessite aussi de connaître un peu les aliments, de savoir au minimum ce qui contient des graisses (j'ai croisé des gens qui ignoraient totalement que le chocolat ou les oeufs contenaient des graisses, là ça demande pour eux un apprentissage des aliments encore plus important, bien entendu), d'être rigoureux sur plusieurs mois, et de ne pas oublier que beaucoup d'aliments contiennent à la fois des glucides et des graisses, et donc de savoir en comprendre la composition et les conséquences en termes de résultante glycémique globale.

 

Le premier effet de Montignac (à la condition de le faire correctement, ce qui est rarement le cas les premiers jours, on fait généralement quelques erreurs d'association, le temps de s'y faire), bien avant le début de la perte de poids, c'est une impression de "dégonflement" dès les 4-5 premiers jours, même quand on n'avait pas l'impression d'être "gonflé" !! C'est assez étonnant. Ensuite, c'est la façon dont la fatigue d'après repas disparaît qui surprend, fini le coup de pompe après manger, même quand on a "bien" mangé en quantité et en qualité, on est en forme !

Hier, par exemple, nous avons mangé le midi un truc délicieux, j'avais fait sauter des topinambours et des champignons avec un peu de crème légère, et on a mis le tout dans des galettes de sarrasin (sans oeuf, juste farine intérgrale de sarasin, sel et eau, recette tradi), j'en ai mangé 2, puis des pommes cuites au four avec une petite cuillère de confiture (ça ça sort du cadre Montignac pour la phase d'amaigrissement normalement, puisque ça n'était pas une confiture 100% fruits, mais vu le reste, ça entre dans une compensation du type de la phase 2 de stabilisation, et ça ne fait qu'un très faible écart dans ce repas glycémiant) et un yaourt, le tout accompagné d'un peu de vin rouge, je suis sortie de table over-gavée, mais c'était 100% régime et délicieux ! Je me suis sentie lourde pendant 10-15 minutes, mais je n'ai pas eu le moindre coup de pompe pour autant =^.^=

 

 

Si vous n'avez pas tout compris (suis un peu confuse et c'est un peu compliqué parce qu'il y a plusieurs choses à comprendre), j'avais expliqué la théorie plus simplement, y'a 3 ans (j'ai tenté de m'y remettre après la naissance de PrincesseO, vu que j'ai arrêté de me peser à 98 kg à 7 mois 1/2 de grossesse, et que je suis allée à terme...) sur le premier message de cette discussion dans un forum MagicMaman (clic). Avec en plus un récapitulatif rapide des contraintes (dans "est-ce que ça peut vous convenir ?")

 

Si ça intéresse certains, je donnerai quelques exemples de menus dans les prochains jours =^.^= Mais bon, je ne vais pas non plus m'apesantir là-dessus, hein...

Repost 0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 08:51

Le kesss de cette semaine était ici (clic).Il s'agissait donc de ceci :

mystere 2011 01 23

 

Et voici la réponse :

mystere_2011_01_23_reponse.JPG

Repost 0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 07:52

Je suis toujours un peu hésitante, quand je décide de perdre du poids, à suivre de près ou pas l'évolution des choses... D'un côté, il y a les voix pour le moins discordantes des "experts" en tout genre, nutritionnistes pathologiquement médiatiques, journaux misogynes dits féminins, gourroux régimeux de tous poils ; et de l'autre il y a mes envies, pas toujours très cernables, même par moi-même, parce que profondément contradictoires...

 

Quand j'ai fait Montignac il y a 9 ans (agréable et très efficace au demeurant, vu que c'est seulement maintenant que je reprends le même poids qu'avant de le faire, et qu'entre-temps, j'ai quand même subi 2 fausses-couches et une grossesse complète où je suis montée à plus d'un quintal), je me pesais tous les jours sur une balance très précise et notais les résultats directement sur une courbe accrochée dans la porte du placard de salle de bain. J'ai cette chance que même en faisant ça, ça n'a jamais tourné à l'obsession. Au contraire, ça m'a permis de savoir en direct live quelles étaient mes réactions exactes, et ça a été très instructif pour optimiser les choses (en plus de savoir déjà que les régimes classiques hypocaloriques me faisaient prendre du poids et perdre du moral, tout l'inverse de l'effet recherché ! j'ai donc compris comment mon corps réagissait à différentes pratiques, car même avec ce régime qui me va bien, il y a des façons de le faire qui me font stagner). Aujourd'hui, je ne suis plus du tout assez attentive pour envisager cette façon de faire, c'est dommage parce que depuis le temps, mes réactions physiques ont changé, je le constate régulièrement. mes formes et mes goûts aussi ont changé... Pour autant, j'aimerais bien visualiser les choses, me rendre compte régulièrement de mes avancées (ou pas d'ailleurs), même sans comprendre comment je fonctionne désormais... Donc du coup, plutôt en aval, du côté des résultats, que du côté cause à effet.

Il y a l'idée que j'ai trouvée géniale de Dominique (clic, d'ailleurs je vous invite à cliquer sur sa bannière, tout son blog vaut le détour, et en particulier sa série d'articles récents sur sa perte de poids). Je vais certainement m'en servir, parce qu'une bouteille d'eau dans la main, c'est très parlant, comme poids !

Et puis je vais aussi mesurer, tout bêtement. Comme si j'étais un mannequin de couturière en pied et réglable... Je ne vous dis pas d'où m'est venue l'idée, c'est top secret !

 

C'est là qu'on se rend compte qu'un poids ne signifie pas tant que ça et ne reflète surtout pas une silhouette. Vous êtes nombreuses à m'avoir dit que vous aimeriez bien faire le même poids que j'ai en ce moment (dans les 75 kg, à la louche, pour 1m64), mais je ne pense pas que vous seriez beaucoup à carrer tout juste vos fesses dans un pantalon taille 48 à ce poids-là. C'est pourtant mon cas...

Donc, en gros, les mensurations principales de références de départ, ce sera 111-96-109 (j'ai évidemment plus de détails perso, mais je ne les mettrai pas ici, nanère). Pas de photo de la balance, vu que ça n'a pas bougé depuis une semaine =^.^=

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 09:11

Le kess est toujours en cours, et aucune suggestion ne s'est encore approchée de la réponse exacte.

mystere 2011 01 23

Réponse en images demain jeudi =^.^=

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 09:04

Juste pour le fun et pour faire suite à l'article sur la hotline d'Orange (clic), une vidéo désopilante (attention, elle est en flamand, sous-titrée en anglais, mais très compréhensible).

Pour les explications en français de ce qu'il s'est passé, à lire avant de voir la vidéo, allez voir là, sur Rue 89 (clic).

 


  Merci NZ ! =^.^=
Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 08:03

Appeler la hotline de son fournisseur d'accès est toujours un petit moment hors du temps, hors de la normalité de la vraie vie qui a les pieds sur terre, un bref instant où on touche du doigt l'essence même du surréalisme...

 

Tout commence de façon anodine : la box tombe en panne. Pour une raison quelconque, la maison est tout soudain isolée du monde virtuel. On attend, on débranche, on réinitialise, on redébranche, on change le filtre adsl pour un neuf, tout pareil : ça môrche pô ! Alors on se résoud à téléphoner aux services techniques...

 

Une voix synthétique répond, on tape étoile, 1, 8, 2, 4, dièse, 35689925dièse, 2, nous voilà sur le créneau des "problèmes avec votre ligne internet" et une petite miusique nazillarde retentit. L'hôtesse de l'air nous demande si nous avons pensé à débrancher notre box (des fois qu'on ne soit pas équipés du minimum cérébral)... Et même, la voix d'aéroport demande si nous avons pensé à consulter le site en ligne pour résoudre notre problème (aaah, finalement c'est peut-être leur équipement cérébral à eux qui n'est pas tout à fait rentabilisé...). On attend. Une voix dit que l'attente durera moins de 7 minutes (Ah tiens ! ils font de la voyance aussi chez Orange maintenant ?!). Au bout de 8 minutes (la voyance, c'est plus de ce que c'était !), quelqu'un, une vraie personne sans accents heurtés ou métalliques mais avec un bel accent du soleil d'Afrique du nord, décroche (yeah !). Mais alors décroche et parle de très loin (ben oui, le Maroc c'est pas à côté !), on colle frénétiquement l'appareil à son oreille, mais ça suffit pas, on entend à peine un murmure crachouilleux (le téléphone, chez Orange, c'est leur métier, est-il besoin de le rappeler ? les cordonniers, toussa toussa)... Donc on fait répéter, on explique qu'on entend à peine. Du coup, la personne parle plus fort en vous demandant agressivement si cette fois vous entendez (du ton de "ça y est, t'entends là, Papi Mougeot ?" et on perçoit très distinctement l'inaudible soupir "oh putain ces vieux sourdingues qui jouent aux geeks, quelle plaie !").

 

Normalement, c'est à ce moment-là que vos propres enfants décident qu'ils ont une question existentielle et urgentissime à vous poser, ou que la petite dernière hurle "mamaaaaaaaaan, cacaaaaaa !" pour vous signaler qu'il est temps d'aller l'essuyer, ou "mamaaaaaan tétééééééééééée !" et qu'elle se tiendra accrochée à votre jambe en hurlant jusqu'à ce que vous la mettiez au sein (en supputant déjà que ce sera très pratique dans 5 minutes, quand il faudra courir de la box qui est dans l'entrée à l'ordi qui est dans le bureau, à l'autre bout du couloir...).

 

Donc la jeune personne qui a répondu au téléphone pose quelques questions techniques, auxquelles on répond, puis... Vous avez débranché ? Oui, deux fois. Il s'est passé quoi ? La même chose, ça s'allume en partie seulement. C'est fixe ou ça clignote ? Fixe sur le réseau, et ça clignote sur l'arobase. Et le bouton arobase, il clignote vite ou lentement ? Vite, voire très vite. Combien de fois par seconde ? Je ne peux pas compter ça va trop vite. Gros soupir de découragement exaspéré à l'autre bout, des fois que je n'aurais pas encore compris que décidément, ma bêtise est la désespérance de la terre entière, ah ces imbéciles lents qui jouent aux geeks, quelle plaie !...

Compatissante quand même, la dame dit un bref "je fais quelques tests sur votre ligne et je reviens, ne quittez pas", et avant même que vous ayez repris votre souffle pour parler, vous êtes balancé sur un grand vide sonore. La deuxième phase de l'appel commence. Attendre.

Attendre. Cette attente-là sera payante, pas comme la première attente, beaucoup plus courte qu'avant depuis que ces salauds d'associations de consommateurs ont obligé à la rendre gratuite. Alors on contourne comme on peut... Ca fait 2 fois ce mois-ci qu'on nous fait le coup des tests et de l'attente payante... Attendre. Attendre. 10 minutes. Attendre. Attendre. 20 minutes. Attendre. Attendre. 30 minutes. Oui, on en est déjà (ou seulement ? c'est longuet...) à 30 minutes, les enfants sont en transe (un effet secondaire du téléphone : quand maman approche le téléphone de son oreille, les effets secondaires sont quasiment immédiats sur la langue et les cordes vocales des enfants, qui se mettent à s'agiter frénétiquement...), je me sens un peu cruche avec mon téléphone muet ventousé à l'oreille depuis une demi-heure... Je me demande si je ne vais pas raccrocher, mais l'homme veille. Je refile donc l'appareil à monsieur Plouf. Dans les quelques minutes qui suivent, quelqu'un décroche et sussure "Orange, bonjour"... Elle n'aurait pas dû !! Monsieur Plouf buggue en boucle sur "on nous pose des questions, on nous a mis en attente payante pendant une demi-heure et vous me dites "orange bonjour" ??!!!!!!" Comme, à l'autre bout, elle ne répond pas à sa question comme il le voudrait, il répète plusieurs fois, ça va vachement faire avancer le schmilblik... Il finit par me refiler l'appareil, trop énervé pour continuer. J'explique ce qui s'est passé, avec ma voix que je sais bien faire en faisant croire que je retiens une terrible fureur sur le point d'exploser brutalement et que je fais des efforts surhumains pour rester polie et dans un volume sonore normal (faut que ça serve d'avoir été comédienne, berdol !)... Curieusement, d'un coup (le hasard est décidément imprévisible ! j'aurais dû jouer au loto !), on propose de me rappeler pour résoudre mon problème... Dont acte. Et bizarrement, cette fois, les "tests sur votre ligne" prennent quelques minutes, et les conclusions arrivent en presque moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Les conclusions ? Tout est normal. Alors le ton devient agressif, je devine à sa voix que si ça déconne (ce qu'elle croit à grand peine manifestement... tiens ça manquait à mon palmarès le sous-entendu de monsonge. C'est évident, j'appelle la hotline pour le plaisir alors que ma box fonctionne ! Un loisir comme un autre...), c'est donc ma faute ma très grande faute, je devrais avoir honte, ah ces vandales/mythomanes qui se prennent pour des geeks, quelle plaie ! A peine si je ne la sens pas sur le point de me demander si je n'ai pas essayé de faire bouillir ma box ou de m'en servir dans le bain, pour que ça débloque sans que ses appareils de "test" ne détectent rien. "Je vous envoie un technicien. Il se peut que ça soit payant. Si ça vient de chez vous, ça coûtera de 49 à 159 euros. (ben voyons, et y'a "bécasse" aussi qui clignote en lettres d'or sur mon front ?) - Ah mais si c'est payant, pas la peine d'envoyer votre technicien, on résiliera. (Hallo, ich bin Rodoooooolf !!) - Ah mais ah hum euh... Ca sera peut-être gratuit, le technicien verra. Et puis il vous proposera un devis. - Ca sera vite vu !" Ben tiens...

Encore quelques minutes pour trouver un créneau pour un rendez-vous avec le technicien. C'est compliqué, vous comprenez.... On est donc vendredi après-midi, et on me propose... lundi matin, "à partir de" 8h, le prochain créneau ouvré quoi. C'est sûr, fallait plusieurs minutes pour chercher longuement et dénicher un rendez-vous pareil !! lol ! Le prochain, paf ! Ah la la, c'est bien parce que c'est vous !

 

Lundi, le technicien, lui, est normal, à chaque fois (oui on est des pros du technicien Orange, d'ailleurs d'habitude il faut négocier plus âprement que ça pour qu'ils déplacent quelqu'un, j'ai du mal à croire que les tests étaient si parfaits sur la ligne). Il vient (à midi, faut dire que le rendez-vous était vague), il a déjà réparé en fait, ça avait sauté à 4km de là pendant la surtension, chez nous tout fonctionne. Pourtant il vient vérifier, parce qu'apparemment, ça serait bien de trouver un truc qui déconne chez le client. un truc payant. Mais non, tout marche bien, même un client à moitié crétin sait prendre soin de sa box, et le technicien a l'air de se demander pourquoi on l'a envoyé jusque là...

C'est gratuit. Au revoir, merci.

 

Juste une heure et quelque perdue au téléphone et un week end de vacances virtuelles plus tard, nous revoilà sur la toile... Sont trop forts, ces fournisseurs d'accès ! Chaque jour, une nouvelle aventure !

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 16:07

 

Mes plus anciens lecteurs se souviennent peut-être que mon premier blog public un peu suivi s'appelait Murphy Zone(cherchez pô, il a disparu corps et âme). Ce titre était lié à une espèce de scoumoune pas bien grave mais très gluante qui me suit depuis des années, sur bien des plans. C'est devenu un sujet de plaisanterie dans notre entourage, et on a pris l'habitude de l'appeler Murphy, rapport à la loi de l'emmerdement maximum, dite "loi de Murphy"...

J'ai changé de blog et de titre, histoire d'essayer de conjurer le sort... Après un paquet de mois peinards, il semble que Murphy m'ait retrouvée... Et franchement, je suis partagée entre en avoir lourd sur la patate et être dans une grosse colère... Que je vous raconte un peu...

 

Si les billets très perso vous dérangent, je préfère prévenir de suite : celui-ci le sera.



Je ne refais pas le dessin de mon dossier gynéco, il y a un résumé là, sur mon précédent blog (clic) : De la liberté de la femme à disposer de son corps. Donc suite à cet entretien enfin enthousiasmant, j'avais été réorientée vers quelqu'un d'autre et rencontré le gars spécialisé pour une stérilisation par Essure (une méthode récente très performante, sans opération, simple pose de ressorts dans les trompes par voie basse, juste quelques heures d'hospitalisation, et la fibrose naturelle autour des ressorts fait le reste pour boucher définitivement les trompes). Ce médecin était assez désagréable, grossier, prétentieux et vulgaire, mais peu importe puisque de toute façon, seule sa compétence m'intéressait, et cette compétence semblait unanimement reconnue... Ben j'aurais dû écouter ma seule copine qui me disait des horreurs sur lui, ayant accouché avec lui pour un de ses 3 enfants !! Ah misère, Nat, j'aurais dû t'écouter ! D'ailleurs j'ai bien failli, en septembre quand on en a parlé, j'ai beaucoup douté...Bref ! Même avec un doute, inévitable (et comment distinguer vraiment le doute lié à l'inquiétude normale de celui lié à un vrai fond ? Difficile à démêler parfois...), le rendez-vous était déjà pris pour octobre, et c'est vraiment ce que je voulais...

 

Que je vous raconte un "détail" de l'intervention, qui a eu lieu mi-octobre, donc : pose nickel du premier ressort à droite, à peine si je sens un picotement. Puis avant la pose du second, la lumière endoscopique s'éteint. Là, le chirurgien est limite de se marrer, dit qu'il en a tellement posé qu'il sait faire ça sans lumière et connaît le geste par coeur, et hop ! Là, j'ai failli tourner de l'oeil sous l'effet de la douleur, une horreur, un truc fulgurant mais atroce. Derrière ça, un temps complètement anormal avant d'être en état de reprendre ma voiture (mais tout le monde me dit que ça dépend des femmes, en gros je suis une douillette quoi... j'aurais quand même dû réagir, merde ! j'ai eu 3 gamins dont 2 sans péridurale, je sais ce que c'est qu'avoir mal et résister !), puis des jours et des jours de douleurs, j'ai bien failli retourner aux urgences, mais cette clinique était si ignoble et j'y avais tellement été traitée comme du bétail que j'ai préféré ne pas y aller (je donne en privé le nom de cette clinique caennaise à qui le veut, idem le nom de ce chirurgien, il y a eu faute professionnelle, alors je vais me gêner, tiens !). Puis les douleurs se sont espacées et allégées, elles sont maintenant rares et légères... Et puis je me disais que je me faisais des idées, qu'il était unanimement reconnu comme compétent, j'étais bien surprise de si mal réagir, pensant que c'était psychosomatique, mais bon, dans le doute je ne l'ai pas ramenée (argh ! si j'avais su !)...

 

Trois mois après la pose, il faut faire un double contrôle, radiologique puis échographique, pour s'assurer que la fibrose s'est bien mise en place et que le dispositif est donc "opérationnel". Je trouve ça aberrant que le contrôle de positionnement ne se fasse pas immédiatement !!! Mais bon, je ne suis pas en position de faire changer le monde tout de suite, là... Je suis donc allée jeudi dernier au centre de radiologie... Quand l'opératrice m'a dit, après la prise du cliché, "Asseyez-vous, le docteur va venir", je me suis dit que j'aurais dû parier sur la trompe gauche... Et j'aurais dû en effet, je serais riche !

Oui, le ressort gauche, celui placé à l'aveuglette, est n'importe comment. J'ai du bol, d'un côté, voyez-vous, il n'est pas n'importe comment au point d'avoir migré quelque part, dans l'estomac ou le genou, allez savoir. Il est juste n'importe comment là où il devrait être bien...

Vendredi, je suis donc allée aux urgences du CHU (là où on voulait, il y a 2 ans, l'autorisation de mon mari, vous savez, celle dont je parlais dans l'article de Plouf-sur-Terre -voir plus haut-, alors même qu'à l'époque ils ne pratiquaient même pas encore cette technique !... d'ailleurs j'aurais dû me re-renseigner, car depuis ils la pratiquent... mais c'est une autre histoire) pour m'assurer qu'il n'y avait pas d'urgence ni de risque hémorragique (j'ai déjà donné), et que ça pouvait donc attendre avril, prochain rendez-vous de moi (parce que vous imaginez bien que la mariole qui a fait ce boulot de gougnafier, je ne vais pas retourner le voir, je risquerais de lui péter la gueule, ni plus ni moins, et ça me serait préjudiciable si je me décidais à porter plainte... puis franchement, j'ai pas envie de perdre mon temps avec un incompétent pareil, humainement désagréable de surcroît, et de faire 1h30 de route en tout juste pour le fun de l'envoyer paître).

 

Résultat : ça attendra avril, par la force des choses, puisque, de toute façon, au bout de 3 mois, la fibrose est faite, c'est trop tard. Mais ça attendra activement, puisque la question maintenant est de savoir si il faudra ouvrir ou pas, et dans quelle proportion, en gros est-ce que la trompe est perforée ou pas (vue la violence de la douleur que j'ai ressentie, j'ai une idée de la réponse qu'on trouvera... mais allez donc dire ça à un médecin dans ce pays ! bon courage ! putain c'est dingue comme je hais de plus en plus cette profession, c'est quand même bien 75% de rigolos qui ont l'ego plus gros que la compétence si je me fie à mon expérience !), et où se trouve exactement le ressort, puisqu'on ne peut pas identifier clairement sa position à l'échographie, même si on le voit tout de traviole. Ca, ça sera la surprise après une batterie d'examens lourdingues et parfois sous anesthésie (dont un déjà passé en 1998 pour d'autres raisons, qui m'avait provoqué une vilaine douleur et une hémorragie dont je me souviens encore... rien que l'idée de devoir y repasser me glace).

 

Si ça c'est pas du Murphy plaqué or ça, hein !!! Faudrait que je songe à faire un concours de Murphy, tiens, histoire de savoir un jour dans ma vie ce que ça fait de gagner un trophée...

 

Mais c'est pas tout, Murphy revient en grande forme je l'ai dit, il avait aussi une blague et un petit rabbio dans son cabas !

 

La blague : le pôle femmes-enfants du CHU a déménagé récemment, je n'avais encore jamais consulté là où ils sont désormais... Ca a donc été l'occasion de découvrir qu'il semble que mon dossier ait été perdu... (ce dossier est épais comme un dico, autant dire que je me heurte à des regards incrédules quand je le résume...) Même dans l'informatique, plus trace de dossier (pourtant la machine me connaît !), aucun numéro, rien, que dalle...

Ah ah elle est bien bonne ! Murphy, sors de cet hôpital !!

 

Le petit rabbio murphique en cadeau de retour : je rentre à la maison, y'a eu une surtension EDF pendant mon absence, la Wii a sauté et on n'a plus internet... Oh chouette ! D'où mon absence depuis vendredi... Heureusement, après moultes négociations avec un service technique nullissime chez Orange, un charmant et compétent technicien a remis une carte ce midi dans le relais qui avait sauté à 4 km de cheunou, et hop, plus fort que Murphy !

 

La prochaine fois, je vous cause de l'appel au service technique Orange, je pense que c'est murphy qui leur dicte leur politique relationnelle... Pur emmerdement volontaire !

 

mots-clés

: Murp

Commentaires

Ne laisse pas trop traîner quand même ce truc mal positionné... le plus tôt ce sera réglé mieux ce sera !

Bon courage.

Je partage ton opinion sur la profession médicale. Quelques personnes exceptionnelles mais beaucoup de gros égos machos

Commentaire n°1 posté par Dominique le 24/01/2011 à 18h25



Ben j'aimerais bien que ça se règle vite, mais même en insistant (et en ayant obtenu un rdv sur un créneau normalement réservé aux ménopauses, sinon c'était fin juin et non avril), plus vite c'est pas possible... C'est déjà pas mal d'avoir obtenu de passer tous les examens avant ce rendez-vous, qui sera là pour décider de la marche à suivre...

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 19h35

 

Indépendament de toute (in)compétence médicale, un médecin se doit déjà d'être aimable et humain ! Oui, parfois on n'a pas le choix, je sais bien, mais il me semble que je fuirais comme la peste un médecin désagréable !

D'autre part, quand on est privé d'Internet, ne pas hésiter à demander à son opérateur un "geste commercial" (qui n'est en fait que son dû !!!), on paye pour que ça marche ! J'ai eu le problème chez Orange il y a quelques année, ils nous ont offert un mois gratuit ... Essaie toujours !

Bon, allez, Murphy, prends des vacances !!!

Commentaire n°2 posté par Nadine le 24/01/2011 à 18h51



Ah mais je crois qu'il se croit aimable et humain. Il est hyper familier, limite s'il te tape pas dans le dos en rigolant, j'ai horreur de ça... Puis moi j'ai aucun pote aussi mal embouché, et je n'y tiens pas... et je demande pas à un toubib de me parler politique, encore moins quand c'est pour dire des énormités (du genre "les décroissants, c'est des vrais connards", sic ! alors que je suis décroissante... d'ailleurs ça a un peu jeté un froid quand je l'ai dit ).

Pour ce qui est de fuir, quand on a passé plusieurs années à chercher quelqu'un pour une simple stérilisation sans trouver, on prend ce qu'on trouve... Malheureusement, j'en suis rendue là.

 

J'essayerai peut-être avec Orange. Pas sûr du tout, j'avoue que je suis lasse de me battre sur tous les fronts, celui-là est dérisoire...

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 19h39


Galère ma douce

Je crois que t'as vraiment assez donné dans le Murphy et le toubib, je crois qu'il a de la chance de t'avoir croisé toi et pas ma pomme : le jour où le mien m'a fait une radio pour voir si les trompes étaient pas bouchées, il s'est pris mon pied dans la gencive et Mon mien à moi a défoncé la porte du service pour voir pourquoi je hurlais....

Pour ce qui est du dossier, je ne sais vraiment pas quoi te dire sinon que c'est un monde pouris, mais ça on le savais déjà

et pour le tel, leurs différents services sont TOUS de l'autre coté de la méditérané.. heuresement qu'on paye ça en communication locale parce que sinon, merci la facture surtout au vue de la duré et de l'incompétance

Bon début de semaine, bonne fin de semaine et je croise les doigts pour que Murphy veuille bien s'expatrier lui aussi, moins tu le verra, mieu ce sera (je crois que je vais même pousser jusqu'à l'église histoire d'allumer un cierge, ça ne peut pas faire de mal à défaut d'autre chose)

Bises

Commentaire n°3 posté par Catherine le 24/01/2011 à 19h13

 

Ben c'est de cette radio-là que je parle quand je dis que je dois y repasser, justement... J'y avais déjà eu droit aussi pour voir si les trompes étaient bouchées et dans quel état était l'utérus (c'était pô bouché mais il a fallu ensuite opérer l'utérus). Ah putain j'ai pas envie, rien que pour ça, je pourrais lui dévisser la tête à cet abruti de toubib !

 

Sinon merci pour le reste ;-)

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 19h40


EH BIEN DIT DONC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Comme l'a dit un autre blogeur , à la moindre douleur " tu consultes !!!!".

Pour faire rire la galerie comme on dit " une gynéco que j'aimais bien mais un peu tête en l'air, m'a posé un stérilet tout neuf mais a oublié de m'enlever le vieux " Oui vous pouvez rire !!!!  Moi, je ne suis pas à cheval la dessus....c'est une amie qui m'a dit " quand même, va ailleurs pour te faire retirer le vieux" Du coup, nouvelle gynéco et en prime il a fallu retirer les 2 !!!! et en mettre un nouveau...Cétait une petite histoire pour détendre l'atmosphère de ton aventure moins drôle....Bon courage pour la suite, Doudoune ( je crois qu'il faut quand même le dire " il n'y a qu'à la télé ds des reportages bien choisis  que l'on peut voir  des contacts médecin-patient  qui font  rêver, qu'on  chouchoute et que l'on prend le temps d' écouter  les gens)

Commentaire n°4 posté par Doudoune le 24/01/2011 à 19h29

 

ben j'ai une toubib de famille épatante pour ça =^.^= Mais elle est homéopathe, là elle ne pouvait rien pour moi...

N'importe quoi l'histoire de ton stérilet dingue !

 

M'enfin des gestes bizarres, j'ai déjà eu (genre la dernière chirurgienne qui a opéré l'utérus après la naissance de PrincesseO l'a... perforé ! ben oui, ça arrive, c'est pas de chance, ça ne m'a jamais effleuré l'esprit de l'accuser. Sauf que cette fois, c'est pas "pas de chance", c'est une fate professionnelle, pour moi, de continuer l'intervention quand la lumière est en panne !).

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 19h43


Qu'est-ce que c'est encore que ce toubib à la manque que tu as croisé? Tu ne m'en avais pas parlé, enfin pas avec les détails... et je te comprends!On dirait celui de Montmorency pour ton nez !!!! J'espère que le toubib qui te verra pour remettre ça en place ou le chirurgien ne te massacrera pas plus.

N'attends pas trop si tu peux.

Et en plus ils ont perdu ton dossier au CHU!!!!! Mais c'est pas possible !

Pourtant, j'y suis allée avec toi, alors pour un peu, je pourrais me porter garante du fait qu'ils t'ont déjà vue !

Saleté de Murphy! bisous

 

Commentaire n°5 posté par Mamikiki le 24/01/2011 à 19h30



ben ils ont fait tout le suivi de grossesse de PrincesseO, j'ai tous les papiers, ils ont aussi fait l'accouchement et les jours suivants, puis le suivi, soigné l'endométrite due à la rétention placentaire, puis opérée (la fameuse opé ratée, y'a le double du compte rendu chez le toubib...). Et avant tout ça, ils ont fait la fausse-couche de 2006, puis l'hémorragie de 2006 toujours, etc. Normalement, j'ai quelques doubles encore, mais pas de tout... C'est pas bien grave un dossier perdu, c'est juste un eu chmirant, parce que si j'en ai besoin un jour, je ne pourrai pas l'avoir.

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 19h46


C'est absolument incroyable !!! Je ne sais que dire de plus...

Commentaire n°6 posté par zazimuth le 24/01/2011 à 19h44



pffff je crois bien qu'en fait, il n'y a rien à dire... Ou alors comme MissPapillon tout à l'heure, à qui j'expliquais le truc, qui se marre presque en me disant "c'est toujours sur toi que ça tombe !"... ben oui, un peu... D'ailleurs, j'aimerais que ça commence à être chacun son tour avec d'autres, hein...

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 19h47

 

La loi de Murphy marche bien aussi chez moi.

L'endométriose que je ne pouvais avoir et que j'avais pourtant, 5 ans avant de s'en rendrre compte et qu'elle me bousille le ventre. Tiens, ça a joué un rôle dans ma prise de poids ce truc : manger pour être moins fatiguée et tenir le coup, et les traitements aussi.

Alors, il parait qu'en astrologie ça s'explique , j'ai une maison 12 énorme ! LA maison 12, c'est la maison du deuil et des emmerdes...

Bon, la clinique je vois laquelle ça peut être. Celle en centre ville, avec un nom catho?

Commentaire n°7 posté par Emmanuelle le 24/01/2011 à 20h18



ah tiens, je n'avais pas pensé à l'astrologie... mais je n'y connais rien, alors...

 

Pour la clinique, non pas du tout, c'est celle dans le sud, avec un nom où se balader.

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 20h23

 

Ah oui, je vois. Elle n'a pas bonne réputation, mon frère s'est fait opéré plusieurs fois, il s'était renseigné.

Commentaire n°8 posté par Emmanuelle le 24/01/2011 à 20h28



Ca fait froid dans le dos...

Commentaire n°9 posté par la belle bleue le 24/01/2011 à 20h40



Zut, mon message a été coupé.

Je voulais dire "mon frère s'était renseigné et....il était allé ailleurs!".

Mais sa femme est allé à Flers plutôt qu'à Caen pour ses soucis gynécos, c'est te dire la réputation de cette clinique en gynéco...

Commentaire n°10 posté par Emmanuelle le 24/01/2011 à 20h43



Ben au CHU, ils sont pas mal du tout. J'aurais un cerveau un peu plus gros qu'un pois, je serais retournée leur demander si entre 2008 (ma dernière demande) et 2010 (sauter le pas), ils ne s'étaient pas mis à faire des stérilisations, parce que c'est là que je serais allée si j'avais su qu'ils en font, maintenant...

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 21h32


Argh.... Bon je tient les pousses parce que la fameuse radio, ben j'en garde un souvenir impérissable gloups

Juste que ça avait permis à l'époque de découvrir chez ma pomme une endométriose .... 4 ans de traitements pour avoir l'ainé, 3 ans de traitement + une fausse couche avant la seconde ... à ce demander comment j'en ai eu 5 (le dernier j'était même pas au courant : c'est le toubib qui m'a annoncé la bonne nouvelle la veille du 6ème mois pratiquement)

Bref, juste pour dire "merde" ça va le faire, faut

Commentaire n°11 posté par Catherine le 24/01/2011 à 21h05



Ben idem, miraculeux que j'en ai eu 3 ! Utérus non fonctionnel, naturellement aucune ovulation (donc 2 ans de stimulations avant d'avoir SuperKrapou...), sans compter les 8 fausses-couches... Mais 5 non, je ne pourrais pas ! Ni la grossesse ni la vie quotidienne, je ne veux plus, trop dur pour moi !

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 21h30


J'adore mes momes, mais le prochain qui en veut, peut adopter un chat et investir dans la vaseline pour éviter les cals aux mains

FINI pour moi

Commentaire n°12 posté par Catherine le 24/01/2011 à 21h35

 

Ta vie a l'air en effet bien remplie... de bonnes et de mauvaises choses. C'est qui l'alter ego de Murphy . Joséphine ?

Commentaire n°13 posté par la belle bleue le 24/01/2011 à 21h36



Ah ah je n'y avais pas pensé, j'aime beaucoup l'idée !!

Réponse de Plouf_le_loup le 24/01/2011 à 23h21


Je me doutais que la clinique dont tu parlais , c'était celle-là, avec un nom à se promener !

C'est là que j'avais passé un électrocardiogramme "parfait" avec une cardiologue que je n'avais pas du tout supporté, avant de faire un bel infarctus 6 mois après !!!!!

Ben oui ! j'étais dans les 5% de gens à qui ça arrivait. Pffff ! y'a des endroits qui devraient être interdits !

Bizzz

Commentaire n°14 posté par Mamikiki le 24/01/2011 à 22h48


Eh ben ! ... Je ne suis pas vraiment bien placé pour commenter ou simplement donner mon avis sur les douleurs physiques et psychologiques que tu subis, et je n'ose pas te dire que je compatis, ça me parait presque indécent...

Par contre je peux quand même te donner mon opinion sur ces docteurs, professeurs et chirurgiens imbus(vables) d'eux même, de leur pouvoir, de leur condition, à l'Ego surdimentionné... Je les croise à longueur de journée et je peux confirmer que la majorité sont dédaigneux, prétentieux, et tellement persuadés qu'eux seuls détiennent la vérité et la compétence qu'ils sont convaincus que, ce que le malade dit, pense, ou même tout simplement  (!!!) souffre n'est que foutaise et fadaise.

Très peu répondent à mon salut, très peu écoutent le bilan que je m'applique à leur donner clairement et précisement... Beaucoup nous considèrent, nous, comme des "larbins", leur patient comme un sujet, un "cas".  Ils jouent notre santé, notre vie, comme une partie de poker...

Heureusement qu'il y a, comme pour toutes généralités, quelques exceptions ... La difficulté restant de les distinguer des autres, de les repertorier et de faire confiance (!) à Murphy (!!!) pour ne plus mettre les autres sur notre chemin. (On peut rêver !!! ...)

Pour Orange, tu as raison de garder ton énergie pour contrer des MurphyS plus importants, même si ça mine de se faire entu... (pardon !) arnaquer par ces enc... ( !!! ... ) fournisseurs d'accès lobbyistes et tout puissants.

Ceci dit, j'ai hâte de lire ton article sur tes déboires avec le service technique Orange. J'ai eu ce genre de "désagréments" et j'en ai conclu depuis longtemps que incompréhension, incompétence, et irrévérence qualifiant les services techniques "hotline" étaient autant de pléonasmes.

En attendant bon courage pour affronter et vaincre cet enfoi... de Murphy.

Commentaire n°15 posté par Djitci le 25/01/2011 à 01h07


Tu devrais raconter ça ...

 

Commentaire n°16 posté par Dorémi le 25/01/2011 à 03h17


bon ça ne va pas arranger tes problèmes mais Murphy je connais bien : en moins de deux mois : ma fille a fait son coming out, a rompu avec son compagnon, se retrouve à la rue d'ici 1 mois et est étudiante..... bien que je sois en ald et reconnue handicapée le médecin conseil ne veut pas mettre en invalidité a m'a donné deux mois pour sortir des stats de la cpam, cette dernière a bloqué depuis un mois et demi mes indemnités car mon patron a fait une fausse déclaration de rerise de travail, ce dernier m'a fait parvenir ma lettre de licenciement en six pages + 3 annexes et j'ai deux mois de préavis que je ne peux effectués..... puis courant mars j'irai pointer au pôle emploi avec mon handicap et ma maladie. Vive mon pays et ces valeurs démocratiques, vive mon pays et le système de santé.

Par contre tu ne devrais peut être pas trainer, c'est dangereux ! Courage !

Commentaire n°17 posté par pyrouette le 25/01/2011 à 08h50


Toutes ces petites misères, je comprends que ça gâche la vie. Enfin quand je dis "petites misèresé, je ne minimise pas, c'est affectueux...

Je te souhaite bon courage pour la suite et on pense à toi. L santé, c'est quand même le plus important!

Quant aux professionnels de santé, je ne vais pas en rajouter une couche, je crois que tu l'évoques miex que je ne le ferais.

Chez nous aussi, Murphy semblait s'être un peu installé ces dernières semaines sous des formes variées.

Tout n'est pas rentré dans l'ordre mais on y voit un peu plus clair. Il est cerné en quelque sorte!

Bon courage à toi!

ValérieJ

Commentaire n°18 posté par LaMaman le 26/01/2011 à 16h07


ne peuvent comprendre que ceux qui sont passés par là,

 je t'assure de tout mon soutien connaissant ce genre de chose

Commentaire n°19 posté par Fleur le 27/01/2011 à 08h30



A mon avis (mais ce n'est que mon avis), il faut porter plainte contre ce connard. S'il l'a fait une fois,il peut recommencer. Sinon, eh bien, je rejoins ton opinion sur les médecins, c'est même pour ça que je les évite et que je recule autant que possible, parfois jusqu'à la souffrance, l'obligation de leur rendre visite...

Commentaire n°20 posté par Iza le 27/01/2011 à 10h29



D'habitude, je fuis aussi les médecins, mais là le cas était particulier (cela dit, en y allant, l'idée que j'étais stupide d'aller vers des médecins alors que j'allais bien m'a effleurée... et s'est malheureusement confirmée).

Après, porter plainte je ne sais pas. J'ai déjà pas mal de batailles à mener, je ne suis pas certaine d'avoir envie d'en ajouter une. Et puis ça signifie aussi y revenir, se faire examiner encore et encore par une tripotée de toubibs, se faire juger, s'en prendre plein la gueule. Déjà, rien que quand j'ai eu sa secrétaire au téléphone pour annuler et demander le compte rendu, j'ai mis un bon moment à arrêter de trembler de colère après, et je me suis gavée de Rescue. Pas sûr que ça soit bon pour moi... Et bon, se dévouer pour les autres en acceptant d'être en première ligne et s'en prendre plein les dents, je crois que j'ai déjà bien assez donné...Donc je réfléchis encore, mais la balance penche de plus en plus vers un "je répare les dégâts et je m'éloigne le plus vite possible du monde médical"...

Réponse de Plouf_le_loup le 28/01/2011 à 08h12


GrRR... Pas possible tant d'incompétence et de malchance... Vivement que tu en sois débarassée...

Commentaire n°21 posté par lysalys le 27/01/2011 à 13h41

hy, vie perso

Repost 0
Plouf_le_loup - dans Nombril
commenter cet article

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n