Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 05:55

Cette année, pour une fois, chose étonnante : j'ai croisé sur Pinterest un "poisson d'avril" que je trouve amusant. Pas méchant, pas compliqué, qui ne prend personne pour un abruti, ne fait de mal à personne, est juste drôle et bon enfant.

b438f52a830235aca4eb19ffc702d309.jpg

Il vient de cette page. Inutile de préciser qu'aucune des autres idées présentées ne me fait la même impression d'inoffensivité (sauf peut-être les trucs couverts de post-it)...

 

A part ça, de cette date, je pense cette année exactement la même chose que l'année dernière...

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 10:29

Hier, je dis à MissPapillon (12 ans), comme ça en passant, "tiens demain c'est la journée de la femme", elle me regarde, incrédule, un sourire au lèvres, ne sachant si c'est du lard ou du cochon, "Sans rire, il y a une journée de la femme ? Comme il y a une journée du cheval ?!"... oui ma fille, voilà, tu as tout compris ! Dans la foulée, elle m'a demandé s'il y avait aussi une journée de l'homme... Bah non, et ça dit tout. Je n'aurai pas grand chose à lui expliquer, pas la peine de l'inciter à réfléchir, c'est inné et cash... 

 

Sinon, perso, j'en pense exactement la même chose que l'année dernière (clic).

 

Et cette année, pour le plaisir de la plume et du bon sens, je vous invite à lire le chouette article de Poupi : La journée de la... Oh ta gueule. J'apprécie particulièrement le paragraphe qui commence sur le combat des femen, paragraphe critique que je trouve très très juste, parfaitement exact, voire parfait tout court.

 

***

En attendant, égoïstement, je suis bien contente d'avoir à la maison un homme normal, c'est-à-dire qui fait sa part comme je fais la mienne, qui respecte chacun, et pas comme les caricatures suivantes, que je sais encore trop répandues :

602250 498592206863881 164055443 n

 

601207_382578108516375_1520142023_n.jpg

et on termine avec celui que je trouve le plus... non je ne vais même pas le dire, j'utilise assez de gros mots comme ça !

480754_351407341631963_1608878001_n.jpg

putaincongue ouais, y'a encore du boulot hein, même dans nos pays occidentaux !!

Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 11:36

Partons d'un précepte simple : je ne m'épile pas ni ne me rase, et comme je l'ai fait longtemps, maintenant j'ai des pattes de Yéti.

 

la psy de service : ah c'est intéressant. Vous ne prenez donc pas soin de vous...

 

Justement, chère médème, je prends soin de moi en ne choississant pas de me faire super mal pour des motifs aussi superficiels que l'apparence. 

 

la psy de service : il n'est pas seulement question d'apparence, c'est important l'image qu'on a de soi, la confiance de séduction.

 

la séduction de l'intérieur des jambes de mon pantalon ?... Non, je comprends l'idée, mais je ne vois pas en quoi ça augmenterait mon image de moi-même et ma self-estim de considérer que je dois "souffrir pour être belle" et que je dois en passer par des "ssssss putain bobo ça fait mal !" pour être confiante en moi... Un peu un diktat intime d'une société un brin malade quand même, une norme vide de logique voire de sens, et dans laquelle j'ai du mal à me reconnaître...

 

la copine : et ton mec ?! Il dit rien ?! Il a pas l'impression d'être avec un autre mec ?!

 

Comme qui dirait, être un homme ne se réduit pas à des gambettes velues... J'ai quelques autres attributs qui font de moi une femme. Je serais inquiète s'il avait, juste pour ce détail, l'impression d'être avec un gars...

 

la copine : mais quand même tu pourrais faire un effort pour lui faire plaisir, pour le séduire !

 

Pourquoi ? Il n'a pas déposé de plainte... Et puis je l'ai déjà séduit, et il ne me semble pas que ce point était déterminant...

Maintenant, inversons la situation : est-ce que beaucoup d'hommes acepteraient de subir régulièrement un truc vraiment douloureux dans le genre d'une épilation juste pour séduire uniquement leur femme et seulement dans l'intimité, et alors même que c'est un peu secondaire (enfin je sais pas chez vous, mais chez moi, les mollets ne sont pas une zone terriblement érogène...) ?...

 

***

Non mais je vous jure, il s'en fait de ces dialogues zarbis dans ma tête quand j'émerge de la douche !

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 07:19

Ce soir, en prime time, rendez-vous sur France 2 avec Le Cerveau d'Hugo. Enfin un long moment sur l'autisme de haut niveau, à une heure où les gens regardent, avec parole donnée aux premiers concernés, et autrement qu'en les présentant comme des singes ! Enfin !! Merci déjà France 2 !

Des témoignanges de quelques autistes HN et/ou Aspies bien connus sur Internet, une fiction que tous annoncent bien faite, un débat ensuite... Rien à demander de plus ! Juste regarder et en parler =^.^=

Repost 0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 18:09

297251_299347020169628_319315405_n.jpg

Je ne peux pas m'empêcher de déconner un brin, mais ça n'empêche que je souhaite pour de vrai un bel Aïd-al-Adha à tous ceux qui le fêtent =^.^=

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:48

A la fin de la semaine commencent les vacances scolairespour les petits chanceux qui ont le bonheur automnal de se lever dès potron-minet quand leur corps a besoin d'un max de sommeil.

Donc tout s'arrête. Toutes les activités en stand by. Stop. Temps mort.  


Pourquoi faire faire des choses aux enfants dans les périodes où ils sont le plus disponibles et qu'ils ont du temps ? Pourquoi leur proposer les activités qu'ils aiment quand ils sont reposés car ils peuvent dormir un peu plus ?

Un peu de bon sens dans notre système éducatif standard pourrait le mettre tout entier en grave péril !...


Du coup, même les activités des vieux seniors (yo ! je me mets au politiquement correct !) s'arrêtent pendant les vacances scolaires. Hop ! Privés de gym-piscine du mardi après-midi, les croulants ! A la trappe la peinture sur soie du vendredi matin ! Vacances scolaires ! Pour leur rappeler leur enfance ou par pure solidarité ?... 

 

Quel drôle de monde...

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 06:14

Avant-hier, PrincesseO et moi avons pris le train Caen-Paris.

15 minutes de retard à l'arrivée à l'aller, 55 minutes de retard au retour, toujours dans des trains surchauffés, et le retour dans un train bondé puisque le précédent, omnibus, avait été annulé et donc reporté sur ce direct, qui ne l'était plus...


Je prends le train rarement (2 fois en moins d'un an comme là, c'est très exceptionnel !) et le même scénario se répète chaque fois.


J'en avais déjà parlé ici il y a quelques mois.


Quand c'est occasionnel comme je le pratique, ça n'a pas vraiment d'importance, il suffit de le savoir et de prévoir large (ce que je fais), mais quand on doit se déplacer tous les jours ?...

On me dit que les trains en France marchent plutôt bien. Je peine à le croire...

 

Quand j'étais gamine, dans les cours de récré, on disait qu'SNCF signifiait "sur neuf, cinq fainéants".

Je ne sais pas si le bug est humain, administratif, informatique, mécanique, murphique, structurel, s'il vient de la base ou du sommet, mais une chose est certaine : y'a un shadock coincé là-dedans, ça cafouille.

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 08:03

Cette semaine, je voualis inclure ça dans ma semaine web, mais finalement ça mérite un article à part, parce que c'est un cri de rage, véritablement de rage, et d'impuissance nauséeuse. Vendredi dernier, nos politiques contitutionnelleux (je vous rappelle à quoi ressemblent nos hommes politiques en pleine action)

politique_301162_501666329844902_2071157463_n.jpg

ont décidé que non, il n'y avait rien d'anticonstitutionnel à ce que la loi ne soit pas la même pour tous !!! (j'ai mal lu la Constitution ou quoi ?!). Et donc la corrida, si chère à notre sinistre de l'intérieur, reste légale, puisqu'elle bénéficie d'une sorte de dérogation à la loi sur la cruauté envers les animaux (tradition de corrida ? En France ? Vous m'avez vue belle ? En France, il y a des traditions de course camarguaise, de course landaise, et quelques autres avec des taureaux, mais pas de corrida, la corrida c'est une tradition d'Espagne, faut arrêter de raconter des conneries ! Et quand bien même, est-ce qu'on rend la mafia légale sous prétexte qu'elle est traditionnelle ?! Oh !).


La corrida, c'est des taureaux torturés à mort en public, rien d'autre. Zola l'a très bien dit (Hugo aussi, et quelques autres, mais bon là je cite mon adoré Zola) : La corrida, ni un art, ni une culture ; mais la torture d'une victime désignée. Mais la corrida, c'est aussi parfois des chevaux torturés (n'agrandissez pas l'image si vous avez l'âme sensible) 

animo corrida 229915 379738418762737 388847947 n

Quand on a du bol, c'est des matadors embrochés... vu par Franquin :

Franquin-planche-1-copie-1.jpg

Ou, mieux encore, ceci :

animo_corrida_394320_452296864815526_915553631_n.jpg

 voici le copié-collé du texte qui accompagnait cette image sur FaceBook :

Cette photo incroyable marque la fin de la carrière du Matador Torero Alvaro Munera. Il s'est effondré dans les remords à la mi-combat, quand il s'est rendu compte qu'il était en train d'abattre cette bête douce. (Le regard sur le visage de ce taureau en dit long. Même grièvement blessé par les picadors, il n'a pas attaqué cet homme. Le torero est depuis devenu un fervent adversaire des corridas.
Torrero Munera est cité pour avoir dit à ce moment là :
"...Et tout à coup, j'ai regardé le taureau. Il avait cette innocence que tous les animaux ont dans les yeux, et il me regarda avec cette plainte. C'était comme un cri pour la justice, au plus profond de moi. Je décris cela comme une prière [car si l'on avoue, je l'espère, on est pardonné]. 
Je me sentais comme la pire merde sur la terre.
"Les vaches sont parmi les plus douce créatures vivantes; aucune ne montrent plus de tendresse et de passion à leur petits lorsqu'elles sont privé d'eux. En un mot, je n'ai pas honte de dire que je voue un amour profond à ces créatures tranquilles."

 

Alors une seule chose à faire : redemander le pouvoir du peuple, celui que nous ont volé une prétendue élite auto-proclamée qui s'assoit sur les lois et sur la Constitution, constitution fantoche à laquelle on fait dire tout et n'importe quoi selon ce qui arrange nos dirigeants. Quasi aucune chance de faire changer les choses de ce côté, mais on peut essayer...


Signez cette pétition pour demander un référendum national sur la corrida, et faites circuler autant que vous le pouvez, par tous les moyens. Merci.

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:02

Ce qu'on est un jour, on l'est toujours, faut s'habituer tôt

 

Ah ça c'est la grande peur de beaucoup de parents, de beaucoup d'enseignants aussi. Apprendre aujourd'hui, tout de suite, tout ce qu'il faut savoir, tout ce qu'il faut utiliser, mettre en pratique, comprendre, ne pas laisser le temps, la maturation de chaque chose, dire bonjour sans jamais oublier merci s'il vous plaît même à deux ans, savoir dessiner un bonhomme à 3 ans, lire à 6 ans, multiplier à 8 ans, lever le majeur à 14 ans (ah non ça c'est pas dans la liste), sinon c'est perdu pour toujours, on saura jamais, quand tu louches un coup de vent et paf tu restes comme ça pour toujours... Maintenant. A n'importe quel prix, sous n'importe quelle pression. Parce que sinon c'est jamais. Est-ce qu'il n'y a pas des gourous psy qui prétendent (et plus grave : écrivent des bouquins qui affirment !) que tout se joue avant 6 ans ?! Si ça c'est pas une preuve ?! D'ailleurs vous non plus, c'est évident, vous n'avez changé en strictement rien depuis vos 6 ans, n'est-ce pas ?! Aucun progrès, aucune avancée, aucun changement, moralement vous êtes resté le même, vos apprentissages n'ont plus été que superficiels. Laisser le temps au temps ? C'est bon pour les petits ! Maintenant t'es grand ! Tu dois être comme ça, sinon imagine plus tard ! Sors ton doigt de ton nez, sacripan.


Pfff n'importe quoi !

 

Au nom de quoi faut s'endurcir, s'entraîner, prendre l'habitude de, arriver à, maintenant, tout de suite. C'est avec le même argument que les paranoïaques qui voient des sectes partout prétendent qu'il faut habituer les enfants très jeunes à la violence, à l'agression, etc., dans les écoles (oui oui j'ai vu Georges Fennec le dire dans une vidéo parlant d'IEF !! Ce phénomène est donc volontaire, pensé, prémédité). Que sinon ils ne pourront pas affronter la vie... J'avais déjà parlé de ce sujet précis ici (clic, voir paragraphe commençant par "Enfin, soyons clair") alors je ne reviens pas dessus, pour moi ça se rejoint... Absurde, cruel, contre-productif.


Pas étonnant que le monde se barre en biais...

Repost 0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 09:59

Comparer, évaluer, instaurer la compétition

 

Toujours, tout le temps, partout. Comparer. avec les frères et soeurs. Avec les enfants du voisin. Avec les enfants du même âge. Avec le prodige vu à la télé. Avec ses rêves. Avec l'idée qu'on se fait. Avec la norme. Avec la moyenne. Avec la majorité. Empêcher d'être soi librement.

 

Là, pour une fois je n'ai pas grand chose à dire. Je comprends qu'on le fasse, je le fais aussi spontanément (bah on ne nettoie pas tout une éducation comme ça, paf, d'un revers de volonté), et je ne vois toujours pas à quoi ça peut bien avancer. C'est presque toujours humiliant, dévalorisant, au moins pour un des deux. Donc soit on dévalorise quelqu'un en le comparant, soit on le félicite, mais c'est au prix du rabaissement de quelqu'un d'autre ou d'un groupe à qui on le compare. Dans les deux cas, le résultat pédagogique et éducatif est lamentable et perpétue la jungle dans laquelle on vit déjà, strugle for life, être le meilleur coûte que coûte. Alors que l'humain a d'autres possibilités d'intelligence, d'autres choix possibles.

 

Le rapport avec l'école ? Les notes, en soi, même si les classements de fin d'année et les prix n'existent plus, c'est exactement ça, et à la puissance n (voir, à ce sujet, l'excellente théorie de La Constante macabre ou un livre comme L'évaluation, une menace). Les évaluations permanentes, les insupportables jugements constants, ça n'est rien d'autre, et c'est toujours délétère, quel que soit le verdict.

 

De là découle une compétition inouïe, sans cesse réalimentée, exacerbée. Parce que le systme scolaire français confond, dans sa grande subtilité, compétition individuelle et personnelle et compétitivité économique de marché... Et nous voilà avec des génératiions entières formatées pour croire que le bien c'est d'écraser le voisin, de construire son podium en le rembourrant de ceux qu'on croise, pour qui c'est un vrai effort d'accéder (quand c'est possible !) à la solidarité sans condescendance, à d'esprit d'équipe, au partage (y'a qu'à voir comment ça braille quand on parle de refiscaliser les heures sup ! partage du travail ?! Jamais, mon pouvoir d'achat d'abord !)

 

Tout, ou presque, est empreint de compétition : le travail scolaire, les jeux, le sport, et j'en passe. C'est devenu pour beaucoup une seconde nature. Pourtant, la comparaison, la compétition permanente en tout, ne sont que des agressions, vis-à-vis d'autrui, de soi, de son humanité, de la paix à tous les niveaux...

 

Si on continue à transmettre l'absurdité qu'on nous a transmise à ce sujet, comme le monde pourrait-il aller autrement qu'en biais ?...

 

Repost 0

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n