Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 13:16

Un article-témoignage pour contre-balancer un peu quelques déroulements dramatiques (et inadmissibles !!!) de contrôles pédagogiques menés par des inspecteurs de l'Education Nationale particulièrement mal intentionnés (et je sais qu'il en existe quelle que soit la bonne volonté des parents pour que le contrôle se passe bien, on en a croisé un il y a quelques années, une horreur -menaces de placement devant l'enfant, interprétations délirantes de la loi, etc.).

Ces contrôles, de par leurs récits terribles, font peur, affolent, font même renoncer parfois à la pratique de l'IEF (des familes qui voudraient la pratiquer, d'autres qui le font, aiment ça mais renoncent). Or, ces contrôles ne sont pas toujours aussi épouvantables que ceux qui sont le plus mis en avant (et c'est normal, on parle dans les journaux des accidents de trains, pas de toutes les fois où ça marche nickel... et dans le cas des contrôles, c'est d'autant plus indispensable d'en parler que ce sont des fonctionnaires qui abusent d'un pouvoir que la loi ne leur donne pas, qui intimident et menacent de manière injustifiée et injustifiable, qui mettent des familles entières en danger pour des raisons purement idéologiques, d'une idéologie très normative et "pensée unique". Bref).

 

Parfois, certains contrôles se passent très bien. Même quand on n'est pas "dans les clous" (non mais je le dis parce qu'on m'a parfois méchamment cassée dans le milieu IEF en prétendant que c'est parce que nous serions à genoux devant leur toute-puissance, que nous serions des larves moutonnantes, etc., et ça commence à me gonfler dur ce genre de connerie !). Chez nous, seul Le Paquet suit le programme scolaire en vigueur dans les établissements sous contrat, à sa demande (et euh... comment dire ?... de loin quand même, parce que le programme du lycée, hein, pfff ! et encore plus quand on n'écrit pas, ce qui est le cas du Paquet). MissPapillon pratique ce qu'on appelle un "apprentissage informel". Son intérêt prime, il n'y a pas de programme prédéfini, pas de contrainte majeure, pas d'évaluation de niveau, pas de traces écrites imposées, pas de manuels scolaires ni aucun autre support imposé, etc. PrincesseO, elle, n'est pas encore concernée par l'obligation légale d'instruction et ne le sera que l'année prochaine, donc pas de contrôle pour elle. D'ailleurs à l'heure prévue (9h du mat), elle pionçait, peinard, dans le canapé (donc sous le nez des inspecteurs =^.^= ), et n'a même pas été réveillée par notre entretien très calme, cordial, même souriant et chaleureux !

 

En voici le récit :

Notre contrôle pour cette année scolaire a eu lieu le 21 décembre dernier, pour les deux aînés. Trois semaines avant, la secrétaire du service qui s'occupe du contrôle avait téléphoné, comme tous les ans, pour nous proposer un jour et un horaire, nous demander si ça nous convenait ou si on déplaçait (ils n'envoient le courrier de convocation que quand la date et l'heure sont déjà oralement fixées d'un commun accord). Je savais d'avance qui venait (en l'occurrence 3 personnes dont deux que nous connaissions déjà bien des années passées), 1h15 d'entretien en tout était prévu.

 

Une semaine avant la date, j'ai envoyé un point pédagogique (et pas un "rapport", pour disverses raisons je tiens absolument à le nuance de vocabulaire) qu'on ne m'a jamais demandé mais que j'aime bien faire, précis pour chaque enfant, pas un programme mais un bilan de ce qui a été fait depuis le dernier contrôle, classé en fonction des chapitre du Socle Commun légal (clic) que nos enfants instruits en famille sont tenus d'atteindre à 16 ans, mais sans cocher "acquis" "pas acquis" ou ce genre de chose, juste un point blabla sur chaque pilier.

 

Le jour dit, ils sont arrivés en s'excusant d'avoir 3-4 minutes d'avance (les autres années ils arrivaient pile à l'heure tapante. Je sais que, dans les milieux IEF, certains font des bonds de 2 mètres en entendant une minute de décalage en avance ou en retard, moi je m'en fous tant que ça n'est pas excessif, 3 minutes avant j'étais prête, j'avais juste pas bu mon déca, MissPapillon était encore sous la douche, et personne n'est mort qu'elle arrive 5 minutes après). On les a priés d'entrer, d'abord au portail puis à la porte d'entrée, puisqu'ils ne le font pas spontanément, par correction, puis de s'attabler avec nous au salon. Ils étaient donc 3 : deux inspecteurs (un que nous connaissions déjà, un autre nouveau) et une conseillère d'orientation-psychologue déjà connue. 

 

Peu de "supports" étaient disposés sur la table puisque nous n'en utilisons que très peu, et pas des très "scolaires". Leur question à eux, c'est surtout "où en êtes-vous ?". Nous avons donc parlé pendant 1h15 de notre façon de faire, de nos visites pédagogiques, de notre raisonnement d'instruction, des points forts des enfants, de leurs modes d'apprentissages, des difficultés aussi parfois (puisque nous en rencontrons). Cette année, les enfants ont été présents tout le temps (pour le contrôle de l'année scolaire dernière, Le Paquet avait quitté la pièce furibard au bout de 5 minutes et n'était pas revenu... je n'en dirai pas plus vu que j'étais absente et n'étais arrivée qu'à ce moment-là), ont participé quand ils le souhiataient uniquement (de leur propre initiative), expliqué certaines choses, etc. (et nos inspecteurs ont l'intelligence de reconnaître quand un enfant prend plaisir à parler de ce qu'il fait de ses journées, de ce qui le passionne dans ce qu'il apprend, etc. et savent être assez détendus eux-mêmes pour qu'une confiance suffisante s'installe et mène à ce genre de scène. Comment peut-on même imaginer après ça que les enfants ne sont pas eux-mêmes acteurs et à fond dans leur instruction ?! Ils en parlent, expliquent, lisent un morceaux pour mieux faire comprendre, etc. Les soupçons qui pèsent parfois ailleurs sur les parents qui pipoteraient les écrits de leurs enfants me dépassent complètement, ça peut être tellement simple pourtant de le vérifier sans agresser personne, il faut tant de mauvaise volonté ou d'incompétence pour ne pas le voir d'évidence !... bref).

 

Comme tous les ans, sur des difficultés précises que nous exposions (en langues, par exemple, mais pas que), ils ont même eu des idées intéressantes, voire des conseils judicieux, sans jamais remettre en cause ni même juger notre choix, sans jamais insinuer que c'est embêtant à 12 et 13 ans de ne pas être bilingues, sans jamais faire référence au programme (en revanche, le socle commun a été un peu évoqué, mais pas tant que ça, et c'est très bien, parce que franchement, le socle commun c'est un truc bien bâtard, hein...), et en ayant toujours comme point de départ le goût et le mode de fonctionnement des enfants ! 

 

Ils sont repartis à l'heure prévue, juste un peu en retard (5 minutes) parce qu'on a toujours des trucs à se dire en fait, arf, tous les ans on déborde un peu de l'heure et quart impartie... Tout le monde avait le sourire, les yeux francs et la main ferme : eux, nous, les enfants. 

 

En gros, ils respectent la loi, respectent les enfants, les parents, notre travail quotidien, nos choix qui ne sont pas les leurs mais ont la même valeur intrinsèque. Ils sont là pour vérifier qu'il y a instruction, une fois par année scolaire, ils respectent strictement la loi, ce qui ne les empêchent pas d'y mettre une touche d'humanité et de courtoisie.

 

C'est donc possible que des contrôles soient respectueux sans avoir à le réclamer, se passent bien, et même ça existe, c'est pratiqué depuis plusieurs années. Ici, on a la chance d'en bénéficier, et quand je lis certains témoignages si difficiles (comme celui-ci par exemple, clic), qui stressent, malmènent tout le monde et au final laissent des séquelles vraiment dures, je ne peux que souhaiter que les pratiques que nous connaissons ici s'étendent à toute la France, pour le bien de tout le monde : les enfants avant tout, leur culture générale et leur instruction, leur confiance en eux et en leurs capacités ; les parents ensuite, leur confiance en eux aussi et par conséquent leurs capacités à être des instructeurs attentifs et de qualité ; enfin les inspecteurs qui font leur job dans une ambiance quand même nettement plus agréable aussi pour eux, faut bien le dire (parce que franchement, ça n'enlève rien à leur prestance de ne pas être cons... vous avez vu la façon dont je parle d'eux ?! Ils y gagnent aussi bien plus qu'une illusoire autorité dictatoriale : notre respect, notre confiance, donc la sincérité, et un vrai suivi...).

 

Franchement, quand je vois comment ça se passe chez nous et que je me prends à rêver que cette façon de faire s'étende à tout le pays, je me dis que l'étape suivante pourrait être, comme dans certains Etat d'Amérique du Nord, d'avoir un service national de coordination en région, qui permette de mettre les familles en réseau de contact si elles le souhaitent, d'avoir des facilités officielles pour certaines sorties, certains matériels, etc. Et pourquoi non ? Tout le monde n'a qu'à y gagner... Il faudrait "juste" sortir de cette mentalité de pouvoir sur l'autre, de maîtrise de l'autre, de domination, et entrer dans un raisonnement de partenariat... Il faudrait "juste"... ah c'est bon parfois de refaire le monde !... <3

Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 08:25

ce qui se dit, ce qu'on entend, ce qu'on lit... côté école coûte que coûte / côté IEF militante

 

Les parents qui instruisent sont des vampires étouffants incapables de se séparer de leurs enfants / Les parents qui scolarisent se débarassent de leurs enfants et ne veulent pas s'occuper de leur éducation.

 

Les enfants instruits en famille sont enfermés entre quatre murs / Les enfants scolarisés sont enfermés entre quatre murs et derrière des grilles.

 

En instruction en famille, il n'y a pas de mixité sociale, on ne voit que ses parents / A l'école, on voit toujours les mêmes toute l'année.

 

L'instruction en famille rend ignare et renfermé / L'école rend ignare et docile.

 

L'instruction en famille ne permet pas de socialisation / L'école ne permet pas de vraie socialisation.

 

L'école libère du temps sans enfant aux parents, ainsi ils peuvent avoir une vie à côté / l'instruction en famille permet une vraie relation permanente avec ses enfants, c'est ça la vraie vie et rien d'autre.

 

C'est maaaal de ne pas laisser ses enfants vivre leur vie sans nous toute la journée / C'est maaaal de vouloir se séparer de ses enfants, même quelques heures, ça signifie qu'on ne les aime pas.

 

On ne peut pas apprendre en dehors de l'école, il faut des pros pour enseigner / On ne peut pas apprendre de manière durable à l'école, il faut des adaptations individuelles pour ça, et personne n'est plus qualifié que les parents pour les faire.

 

Il faut s'habituer tôt à affronter les humiliations qu'on rencontrera dans la vie active / Il faut profiter de son enfance et prendre des force à l'abri avant d'affronter la vie active.

 

L'école c'est pratique, sain, utile voire indispensable / L'instruction en famille c'est mêêêêrveilleux, tellement enrichissant pour tous.

 

Je ne me sentirais pas capable de faire l'IEF / Quand on veut on peut (connaissez-vous une expression plus ou autant stupide ?... et pourtant je la lis au moins une fois par jour dans l'autoproclamée quoique factice "communauté" IEF)

 

L'école, c'est la vraie vie / L'IEF c'est la vraie vie.

 

Mon enfant est le meilleur ! / Que du bonheur ! (ah en voilà une, tiens, d'expression aussi stupide !)

 

Je suis fière : mon fils a eu 20/20 alors que sa classe a 8 de moyenne ! nananère ! / Je suis fière : mon fils de 12 ans ne sait pas lire, il est liiibre ! nananère !

 

L'IEF n'est que coopération, c'est pas bon de ne pas connaître la compétition / L'école n'est que compétition, c'est pas bon de ne pas connaître la coopération.

 

Les enfants instruits en famille sont dans une liberté laxiste permanente, vivent en pyjama et font ce qu'ils veulent quand ils veulent et n'importe comment / Les enfants scolarisés ne vivent que dans les contraintes, les ordres et les obligations 24h par jour.

 

 

      N'est-ce pas formidable, ces avis en noir et blanc, sans aucune nuance entre-deux ? Enfin au moins, on peut se dire que ces deux mondes ont quelques points communs : leur étroitesse d'esprit, leur manque de pragmatisme, leur incapacité à regarder le champ d'à côté avec objectivité, leur peur de la différence, leur fatuité...

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:07

Il y a bien longtemps que je n'avais pas trouvé une sortie aussi formidable !!!! =^.^=

ief_2012_09_14_chevres-mohair1.jpg

La Grange au Mohair est une ferme à proximité de Bayeux (35-40 mn de voiture de chez nous, oh yeah !) qui élève 95 chèvres turques (dont 48 nouvellement arrivées) uniquement pour leur laine.

ief_2012_09_14_chevres-mohair3.jpg

L'accueil est courtois, souriant et simple, la visite, gratuite, est trèèèèès intéressante avec, en plus de la guide, plein de panneaux explicatifs et des échantillons à chaque étape de fabrication (oh bon sang j'aurais adoré avoir le temps de tout lire ! m'enfin bon, pas possib' avec PrincesseO un peu à cran, tant pis, ça sera pour une autre fois), la jeune femme qui explique est très claire, répond aux questions sans détour et sans en faire des tonnes non plus, les bêtes sont, comme toute l'ambiance de la ferme, très calmes, sociables, apparemment bien dans leur peau, j'ai tout le temps eu l'impression de les voir sourire ! Les enclos sont propres (non mais ne riez pas, je ne vous parle pas de nos sorties qui me déplaisent, et certaines fermes sont franchement beurk, croyez-moi !), et ouverts sur l'extérieur (à tour de rôle pour ne pas mélanger n'importe comment les bêtes).

ief_2012_09_14_chevres-mohair2.jpg

Pour vous dire combien je n'ai pu qu'aimer : les bêtes malades sont soignées, bien traitées, et non direct envoyées à l'abattoir comme je l'ai vu ailleurs, les petits sont nourris par leur mère quand elle a assez de lait puisque leur lait n'est pas trait, la reproduction se fait naturellement (et là le mâle reproducteur actuel a été choisi pour ses qualités de douceur et de sociabilité ), les jours de tonte (2 jours en avril et octobre) sont fermés au public pour ne pas stresser les bêtes. Et j'en passe ! Tiens une petite photo "cherchez l'intrus" où on voit une ouverture des enclos...

ief_2012_09_14_chevres-mohair4.jpg

Purée ça sent bon dans l'étable, un truc de ouf, je me shooterais à cette odeur-là moi !! 

ief_2012_09_14_chevres-mohair5.jpg

A part ça j'ai aussi appris plein de choses, toutes les étapes industrielles pour faire les pelotes bien sûr, mais aussi qu'une chèvre de ce type donne 2 kg à 2.5 kg de laine brute à chaque tonte (!!!), que les femelles ne sont fécondes qu'en septembre-octobre, que le fil mohair est très léger (environ 100m pour 25g) et bien plus chaud (2.5 fois plus en moyenne) que la laine de mouton, qu'en vieillissant, les poils de la colonne deviennent plus rèches et qu'ils faut les trier pour que la laine soit douce, etc. vraiment passionnant !

ief_2012_09_14_chevres-mohair6.jpg

Je me suis aussi offert 2 pelotes pour l'instant, vu que ce mois-ci c'est stop-les-dépenses. Mais il m'est avis que j'y retournerai, et plutôt deux fois qu'une !!! Je n'ai qu'un regret en fait : il n'y a pas de laine intermédiaire (non-teinte, brute et/ou encore à filer) dans la boutique, "seulement" (et c'est déjà génial !) de la laine finie, teintée en pelotes aux couelurs magnifiques, ou déjà tricotée (gants, chaussettes, pulls, châles, etc.) ou tissée (couvertures, vestes, etc.). Le tout dans un ancien bâtiment magnifique où un vieux pressoir à pommes sert de support d'exposition. La caverne d'Ali Baba !!! Les enfants ont vraiment aimé, et même Le Paquet a parfois affiché un sourire comme ça, et ça c'est un sacré critère !

 

En bref : si vous aimez les bêtes, les beaux fils et la simplicité authentique, une visite que vous apprécierez si vous passez dans le coin et avez une heure devant vous !

Repost 0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 06:58

Cet été, je suis partie en vacances avec du travail sous le bras : les fascicules Montessori langue et maths de l'Ecole Vivante. J'étais très enthousiaste à propos de Vie Pratique-Vie sensorielle (clic pour relire), éh bien je le suis tout autant à propos de ces deux nouveaux tomes très complets !

ief_2012_09_montessori.JPG

Ils permettent, comme les précédents, de bien comprendre le cheminement mental, la démarche éducative qui accompagnent la pédagogie Montessori, qui va bien au-delà d'un simple matériel original et bien conçu. Ils permettent également, pas à pas, concrètement, de saisir la meilleure façon de présenter tel ou tel matériel, de l'utiliser, d'en exploiter les possibilités et les implications, explique simplement (et sans condescendance, non mais sans rire c'est important de le préciser, car je n'en dirais pas autant de tous ceux qui prétendent "faire du Montessori", sur le web et ailleurs) quels indices repérer pour savoir quand présenter quoi. Les enchaînements d'un matériel à l'autres sont clairs (ce qui n'est jamais le cas sur les divers blogs, et pourtant c'est capital, ça conditionne tout ! je sais c'est pas bien de comparer sans cesse, mais j'ai tellement perdu de temps sur les blogs et autres sites auto-proclamés montessoriens !... même certains sont tenus par des gens qui ont été formés, alors peut-être pratiquent-ils très bien, mais je n'en ai trouvé aucun sachant transmettre son savoir-faire via blog ou site sans donner cette impression poisseuse de dominance), bien exposés, en bref on comprend "comment ça marche", on sait enfin comment s'y prendre concrètement, et ça c'est précieux et c'est pile ce dont j'avais besoin !

 

Petite anecdote : dans celui sur la langue (qui va des premiers jeux de langage à une grammaire exhaustive), j'ai eu un plaisir que je ne saurais dire à lire, noir sur blanc, que les dictées muettes, qui me semblaient tellement contraires à bien des points montessoriens (du moins telles qu'on les voit sur les blogs et sites, encore), n'étaient pas montessoriennes !!!!! Yoooo, quelle découverte, quelle révélation pour moi !!!!! Et quel soulagement de me dire instantanément "ouf ! mon intuition était juste, je n'ai pas à repenser mon abord, ni à trouver comment contourner cette étape qui me rebutait, tout en pouvant m'appuyer sur d'autres propositions détaillées de façons de faire". Youpi !

 

A part ça, je n'aurais pas grand chose à ajouter cette fois, mon avis est le même que pour les fichiers précédents dont j'avais parlé : clarté des explications, pas de blabla inutile qui s'écoute ni de fioritures prétentieuses, du concret, du pratique, une écriture simple et soignée très efficace, une présentation aérée et légère d'une rare élégance, des pages courtes comme ça on ne se perd pas au milieu d'un gros plâtre, des explications qui permettent de comprendre et de se sentir très vite compétent à faire (même quand, comme moi, on était au départ assez perdu avec cette impression prégnante légèrement paniquée de "j'y arriverai paaas"), avec un tableau chronologique récapitulatif pour revenir vérifier en cas de besoin, et même cette fois, dans le fascicule sur les maths, un sommaire par apprentissages en plus de la table des matières, super idée bien pratique !

 

Enfin voilà : je suis encore dithyrambique parce que je ne trouve strictement rien à redire à ces fichiers qui répondent parfaitement à mes attentes, et vont même au-delà (incroyable !). Alors même sans avoir les moyens ni le temps ni l'espace de tout faire, de tout appliquer de manière optimale, je suis extrêmement contente qu'ils aient été publiés à temps pour que je m'y mette avec PrincesseO (qui aura 5 ans demain, on prend les choses en route même si bon, on a toujours été assez proche de l'esprit), que je fasse avec nos possibilités, nos goûts, en ayant moins l'impression d'avancer à tâtons dans le noir =^.^=

 

N'hésitez pas à aller sur leur site pour lire des extraits de ces livres (ils ne sont pas en vente libre en librairie, donc je reste dans les clous de la loi et ne vous en cite pas d'extraits ici). Celui sur les maths fait 317 pages (j'ai dû l'imprimer en 2 volumes sinon je ne pouvais pas le relier !), celui sur la langue écrite en fait 172, et les deux sont entièrement à la hauteur des extraits.

Vraiment un "investissement" que je conseille à tous ceux qui veulent comprendre l'esprit Montessori sans avoir à chercher à droite à gauche pendant 107 ans pour un résultat souvent décevant. Là, vous avez tout !

Repost 0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 10:21

Voilà plus d'un mois que notre grosse tondeuse thermique est en panne... Il y a quelques jours, nous avons acheté d'occaz au Secours Populaire une petite tondeuse électrique, on dirait un jouet. N'empêche que c'est vachement plus amusant et moins éreintant de la passer que l'ancienne qui est super lourde (et notre terrain bien pentu) ! Et là on se dit que ça a de bons côtés, parfois, d'être pauvre. Et hier, en tondant notre jardin devenu champ multicolore (on l'aurait bien gardé ainsi pour l'esthétique, mais on a décidé de tondre à cause des tiques, et en plus ça rime !), j'ai mis au jour... des fourmillières ! Pas loin d'une dizaine de fourmillières ! Toutes avec des toutes petites fourmis blondes. Je suppose qu'il y a eu un lâcher de princesses d'une fourmillière-mère, et qu'elles ont toutes choisi un lieu proximal pour fonder leur fourmillière... Notre jardin !! Youhou !!

Pour 4 ou 5, le passage de la tondeuse a découvert des couvins... que du coup on a pu observer à loisir, et regarder les fourmis mettre à l'abri en priorité les princesses, puis les larves. Passionnant !

2012_07_10_fourmilliere3.JPG

Dommage qu'elles soient si petites, mais vraiment, on est ravis d'avoir des fourmillières sur le terrain ! Yo !

2012_07_10_fourmilliere1.JPG

Maintenant, il faudra faire super attention en tondant, et les contourner... =^.^=

2012_07_10_fourmilliere2.JPG

Ailleurs dans le jardin, on en a aussi une qui s'est installée spontanément dans une mini-serre, des fourmis rousses cette fois... Ou comment le jardin devient salle de classe d'entomologie (on avait regardé plusieurs fois un doc passionnant il y a une dizaine de jours sur les fourmis, on adore, ça tombe bien !)...

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 08:34

ief_2012_05_livresapprenti1.JPGDernièrement, pour s'entraîner à écrire de manière moins rasoire que dans les exercices scolaires, j'ai acheté cette série de livres : l'agenda de l'apprenti écrivain, l'agenda de l'apprenti philosophe et, pendant que j'y étais, l'agenda de l'apprenti scientifique. Je n'ai pas tout à fait le même avis sur les trois. En revanche, les trois ont en commun une présentation soignée et aérée, agréable à l'oeil et à la main, c'est un plaisir de les manipuler, et c'est important.

 

L'Agenda de l'apprenti écrivain :

ief 2012 05 livreappretniecrivain 4eme   ief 2012 05 livreappretniecrivain extrait

intéressant, beaucoup de sujets sont sympas (transcrire en phonétique les bruits de son environnement, la liste de ce qui a été inutile d'apprendre, noter sur toute une journée ce qui est indispensable pour vivre, la liste des mots les plus drôles qu'on connaisse, etc.), mais la majorité sont vraiment trop trop scolaires (racontez une journée au collège, racontez un rêve, quel serait votre travail idéal, votre maison idéale, raconter une nouvelle surprenante, rédigez une annonce pour trouver un amoureux, etc.), ou démagogique, et font beaucoup d'introspection nombriliste de surface sur le coin du zinc (franchement, ça, ça me gonfle grave ! non j'ai pas envie de raconter quand ma timidité m'a bloquée ou de faire un tableau avec ce que j'aimerais être et ce que je suis...)

 

L'Agenda de l'apprenti philosophe :

ief_2012_05_livreapprentiphilo_4eme.JPG   ief 2012 05 livreapprentiphilo extrait

déjà  un mauvais point d'emblée quand on l'ouvre : le tutoiement. Je déteste ça, y compris quand ça s'adresse aux enfants. En plus là, le ton qui va avec limite énormément la portée du livre, et c'est bien dommage. Je ne connais pas les gens qui ont écrit ce livre, d'où se permettent-ils de me tutoyer ?! En bêtifiant à moitié en plus ! C'est dommage, sur le plancher des vaches on n'entend pas bien ce qui vient du haut d'un piédestal...

Idem qu'au-dessus, le défaut majeur à mes yeux est un côté très-trop scolaire, à croire que les auteurs ne savent pas en sortir (imagine ce qui a pu se passer à Itaque en l'absence d'Ulysse, que voulais-tu faire quand tu étais petit, trouve dans le dictionnaire les mots dérivés du mot "raison", etc. pff), même si quelques sujets sortent du lot (imagine une ordonnance pour la santé de l'âme, rédige douze questions qui te semblent importantes et te donnent à réfléchir, par quoi penses-tu pouvoir etre influencé sans t'en rendre compte, que ne peut-on pas dire, par exemple). Quelques redires, et on frise parfois le tirlipotage de noyau, ça manque parfois de dynamisme, mais dans l'ensemble c'est bien. A faire à son rythme et pas forcément tous les jours, certains sujets méritent d'y réfléchir plus longuement, compenséss par d'autres qui ne méritent pas de s'arrêter sur la page...

 

L'Agenda de l'apprenti scientifique :

ief_2012_05_livreapprentiscience_4eme.JPG   ief_2012_05_livreapprentiscience_extrait.JPG

je me demandais bien ce que pouvais contenir un livre qui prétend proposer "365 activités, faciles à réaliser, seul, en famille ou entre amis"... Bah j'ai ma réponse : à une publicité mensongère. S'il y a bien effectivement des expériences simples et sympa, toutes assez connues mais qu'on a plaisir à retrouver rassemblées (voir les ondes sonores déplacer du riz, faire un xylophone de verres d'eau, faire remonter un gros objet dans un bocal rempli d'un truc fin), beaucoup de pages ne sont pas des "activités" mais des cours magistraux (souvent barbants), et plusieurs de suite, à plusieurs reprises, reprennent la même expérience juste très légèrement modifiée (en essayant de nous faire gober que c'est pour bien comprendre...). Du coup, l'ensemble aurait pu tenir en deux ou trois fois moins de jours, et l'étirement artificiel endort un peu... Pour autant, il y a des choses vraiment amusantes, et c'est assez complet, ça parle de sons, de lumière, de mesures, d'histoire, etc. Donc à ne prendre que tous les 3-4 jours voire une fois par semaine pour un usage optimal, à mon avis.

Le tutoiement passe mieux que dans l'Agenda de l'apprenti philosophe, car il n'est pas condescendant.


***

 

Donc dans l'ensemble, je dirais que cette collection, dont j'avais lu beaucoup de bien, m'a un peu déçue. Je ne la trouve pas non plus complètement nulle, il y a des choses intéressantes, mais j'en attendais plus que ça, j'espérais plus de fantaisie, moins de conformisme. Elle est un peu ennuyeuse sous des dehors qui se veulent ludiques mais restent très scolaires (ah ça, c'est le travers moderne de la pédagogie qui se veut ludique sous prétexte qu'elle s'agrémente de deux couleurs et d'un mot familier...). Beaucoup (c'est la mode aussi) de "allez le chien-chien, va chercher sur internet", qui ne présentent pas beaucoup d'intérêt (enfin je ne sais pas vous, mais moi je n'achète pas un bouquin en papier qui se touche pour y lire d'aller chercher un truc sur internet ou ailleurs...). Cela dit, on a commencé en mai, et pour avoir parcouru l'ensemble, il semble que ce mois-là soit un peu "le creux de la vague" dans les trois, le moment où l'inspiration était un peu barrée...

 

Bref : même s'il y a des bons trucs, je ne suis globalement pas totalement convaincue, et même sans pour autant le regretter vraiment, c'est un achat (même d'occasion) dont j'aurais très bien pu me passer pour consacrer notre peu de moyens à quelque chose de plus constructif et moins conformiste...

Repost 0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 11:16

Et pendant que je bouinais, MissPapillon a beaucoup crocheté (un très beau giant granny en cours) et a fabriqué ça (c'est un kit Opitec, clic)

ief_2012_05_MPorgue-electronique.JPG

et PrincesseO a dessiné et décoré la maison de bidouilles en perles Hama...

bidouille_PO_2012_05_hama.jpg

entre autre...

 

Et pour ma part, j'ai bricolé à PrincesseO des cadres d'habillage avec du feutre, pour le plaisir (j'en avais fait il y a 2 ans, depuis longtemps HS, pas assez solides, tissu trop mou et trop petits). Elle en maîtrise certains, mais ils me semblaient bien pour la confiance en soi de les refaire quand même, et d'autres qu'elle maîtrise un peu moins...

ief_2012_05_cadres.jpg 

Repost 0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 08:44

Voilà un "investissement" (bon oui ok, avec notre budget à nous c'est un investissement, mais ça n'est pas le cas chez tout le monde) que je ne regrette pas !! Mais alors, pas une seconde !!!

 

Je rêve de faire l'instruction en Montessori pour PrincesseO. Depuis qu'elle est toute petite, la maison s'est naturellement aménagée jusque dans les détails pour lui rendre la vie plus facile et autonome (bien plus que pour ses aînés pour qui déjà on avait aménagé un peu la maison précédente pourtant). L'enseignement Montessori, pour moi, est vraiment le prolongement naturel et évident de ce mouvement d'autonomie et de mise à disposition de l'environnement. PrincesseO est très autonome, pleine d'initiative et très débrouillarde, nous avons envie d'entretenir ces caractéristiques que les pédagogies habituelles ont tendance à détruire, et Montessori me semble le plus approprié pour ça, côté instruction. Et puis ça ressemble beaucoup à ce qui plaisait à MissPapillon dans le travail, aux canaux par lesquels il fallait passer pour amener à la compréhension parfois, etc. Aussi à ce dont j'aurais aimé que bénéficie Le Paquet, mais que je n'ai pas connu à temps (cela dit, quand je le vois aimer jouer avec les triangles constructeurs bleus ou avec les attrimaths, je me dis que les choses se font encore =^.^= ). Bref : j'y crois à fond, je suis convaincue à 200% par les principes montessoriens, sans pour autant vouloir de la rigidité qui va parfois avec en France et contredit totalement les principes mêmes. Bref.

 

Cependant je n'ai pas les moyens d'une formation, loin s'en faut !! Alors, suite à des conseils à droite à gauche, j'ai acheté récemment ces livrets pdf :


  Les principes fondateurs, Vie sensorielle, vie pratique et Matériel à faire soi-même de l'Ecole Vivante (clic). 

ief_2012_05_montessori1.JPG

(ci-dessus imprimé avec 2 pages par feuille puis relié, photos rendues volontairement illisibles sauf les titres, c'est juste pour donner une idée, et ça respecte la loi puisqu'ils ne sont pas disponibles en librairie je ne peux pas en citer des extraits)


Oh bon sang !! Ca répond exactement à ce dont j'avais besoin ! Chaque activité est expliquée simplement, sans fioritures inutiles de blablabla qui s'écoute, on en comprend en quelques phrases la raison d'être et les prolongements, on a des pistes d'exploitation un peu différentes s'il y en a, et la marche exacte à suivre pour présenter tel ou tel matériel de manière optimale. Tout s'enchaîne de manière logique, cohérente, complète, et un tableau chronologique récapitulatif permet de bien se repérer. PrincesseO a 4 ans et demi, on n'est donc avec elle pas au tout début de ce dont parlent ces fichiers, il y a beaucoup de choses que je n'ai pas faites, mais là je comprends quoi (en fonction d'elle) et comment (grâce à la clarté de ces fichiers) m'y prendre pour combler ce qui lui "parle" à elle et que je n'ai pas su mettre à sa disposition jusque là :) Et pourtant, je n'ai pas encore tout lu !!!! c'est dire !


 ief 2012 05 montessori2            ief 2012 05 montessori3

 

Franchement, j'espérais beaucoup, même énormément, de ces fichiers vu ce que j'en avais lu... et j'y ai trouvé bien plus !!!! Pour 39 euros, on a tout en un, en s'épargnant un temps colossal perdu sur Internet à chercher, comprendre, essayer, se fourvoyer dans les sites qui prétendent faire du Montessori et dont on découvre parfois après du temps perdu en lecture que c'est n'importe quoi, que ça trahit les principes de base (que je connaissais déjà assez bien, merci NZ, l'asso CISE et l'Enfant et la Vie auquel j'ai longtemps été abonnée, entre autre)... et en plus, tout ça avec une présentation absolument nickel, pleine de couleurs douces ou franches mais jamais agressives, écrit d'une manière vivante, technique et instructive mais pas pompeuse. On peut lire d'une traite ou piocher de-ci de-là, revenir sur un point, englober un ensemble. Vraiment je n'ai rien à redire et j'attends avec une GRANDE impatience les fichiers suivants, sur les maths et la langue !

=^.^=

 

ps : il va de soi qu'il est inutile de me demander les fichiers en question, vu le travail que ça représente et le prix auquel ils sont vendus (une magnifique initiative d'ailleurs dans ce milieu montessorien trop souvent hyper élitiste et mercantile jusqu'à l'écoeurement ; ce qui contredit d'ailleurs, là encore, les principes mêmes et les intentions qui animaient Maria Montessori), il est strictement hors de question que je déroge tant soit peu au respect des droits d'auteur les concernant. Je garde donc exclusivement pour moi mon exemplaire avec mon nom écrit dessus ! (en revanche, les coupines ief comme toujours les bienvenues à la maison, ça va de soi que vous pourrez l'y consulter si ça vous tente) Merci =^.^=

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 08:01

Lire c'est partir est une petite maison d'édition pour enfants française à la politique un peu particulière : gagner de quoi payer chaque intervenant, pas plus. Leur forme juridique est une association, leur livres sont imprimés en France et coûtent 0.75 euros pièce (commande de 10 livres minimum, et frais de port à 7.50, ce qui met le livre à 1.50 euros si vous faites une commande mini, ça reste très raisonnable).

J'ai commandé 11 livres récemment. L'envoi est super rapide, soigné, les livres sont beaux, bien finis, et plaisent bien ! Rien à demander de plus pour ma part ! Des livres neufs bien finis à ce prix, faudrait être grincheux pour râler !

ief_2012_05_livreslirecestpartir.JPG

Sur la photo, il manque un chouette livre sur des poèmes sur les animaux, et un autre sur l'alphabet que j'ai trouvé vraiment intéressant parce que bien ciblé. D'habitude les livres sur l'alphabet contiennent des mots commençant par toutes les lettres, là chaque page est vraiment bien ciblée, avec uniquement des mots commençant par la lettre désignée, ce qui me semble tout demême plus pédagogique, surtout quand l'enfant regarde le livre seul =^.^=

 

Bref : une maison d'édition que je suis bien contente d'avoir trouvée, une commande que je ne regrette pas !

Repost 0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 06:29

Hier fut une journée mouvementée dans le microcosme IEF (instruction en famille). PSreuben, un parent homeschooleur (désolée pour l'anglicisme, pas d'équivalent français à cette expression, si vous avez une idée je prends) et blogueur trèèèèèès controversé, a donc diffusé hier un faux document singeant une grille de diagnostic psy telle que les imaginent peut-être ceux qui n'ont pas la moindre idée de ce qu'est un psy (fût-il scolaire), tellement grotesque qu'à mon sens ça ne pouvait passer pour un vrai, et j'étais d'ailleurs passée dessus hier à une allure sidérante. Je n'y serais jamais revenue si ça n'avait pas créé un mini tremblement de terre dans le micro-milieu de l'IEF... Sur FaceBook et les listes LED'A (où d'habitude ça se la joue globalement plutôt intello kislapette et tirlipoteur de neurone sauce psy qui s'ignore et donneurs de leçons), déchaînement de panique malgré les voix sérieuses de bon sens et rassurantes qui, comme bien souvent, peinent à se faire entendre quand on se croit en guerre et qu'on flippe, flingue chargé en main et insulte au bout des doigts. Enormément de parents sont tombés dans un panneau énorme, grotesque (c'est le mot qui me vient et revient le plus spontanément), un truc invraissemblable (que je ne fais pas passer ni circuler, vu que ça coûte cher la diffusion de faux document officiel administratif, et que ce papier ne vaut pas la peine d'un risque pareil). Et beaucoup de parents, depuis qu'ils ont été convaincus de la supercherie, sont persuadés que ça va donner des idées au ministère, que c'est peut-être vrai quand même, etc.

 

Entre ceux qui ne savent pas écrire une phrase sans faire une faute à chaque mot (et je n'exagère même pas !) et ceux qui poussent la crédulité à un point aussi extrême en prétendant simultanément apprendre à leurs enfants mieux que l'école à utiliser l'esprit critique, l'ananlyse, etc., sincèrement, je me demande si ceux qui gueulent le plus fort en laissant leurs peurs et leurs fantasmes les gouverner ne sont pas tout simplement en train de creuser le tombeau de l'IEF en décrédibilisant à quelques uns l'ensemble des parents... C'est vraiment un milieu affligeant. 

Repost 0

Profil

  • Plouf_le_loup

Greenpeace

Recherche

Mon Pinterest

LogoPinterest.png

le site de monsieur Plouf

Ma boutiquette Dawanda

http://s32.dawandastatic.com/User/2097/2097450/full/1318454317-436.jpg

mes messages du moment...

2012 04 27 17 

  aaa-Krishnamurti.jpg    

politique3

politique societe 11406 566323960053809 1567636941 n